Crash en Espagne – Plusieurs Français tués étaient basés à Toul

Publié

Crash en EspagnePlusieurs Français tués étaient basés à Toul

LORRAINE - Un avion de chasse grec s'est écrasé sur le tarmac d'une base militaire espagnole tuant 10 personnes dont plusieurs militaires français de la base de Nancy Ochey, près de Toul.

Le crash au décollage d'un avion de combat grec de type F-16 a tué lundi huit Français et deux Grecs déployés sur une base accueillant un centre de formation de pilotes d'élite de l'OTAN dans le sud-est de l'Espagne. Vingt-et-une personnes ont été blessées, 11 Italiens et 10 Français, selon le ministère espagnol de la Défense. Selon nos confrères de France Bleu Lorraine Nord et de RTL Grand Est, sept des huit militaires français étaient issus de la base de Nancy Ochey, près de Toul. Six blessés appartiennent également à la base. Les autres étaient basés à Chateaudun et Mont-de-Marsan.

L'accident s'est produit vers 15h lors d'un entraînement sur la base aérienne de Los Llanos dans la province d'Albacete (environ 250 km au sud-est de Madrid). Au moment du décollage, l'avion «a perdu de sa puissance et s'est écrasé sur l'aire de stationnement», heurtant cinq appareils qui s'y trouvaient, selon le ministère.

Centre de formation de pilote

L'avion de combat grec devait effectuer des manœuvres dans le cadre d'un entrainement organisé par l'OTAN le Tactical leadership Programme (TLP). Des images vidéo amateur que l'AFP a pu visionner montrent un avion en feu, d'où s'échappent d'importantes volutes de fumée noire puis au moins trois colonnes de fumée. Les équipes de secours ont dû venir à bout de l'incendie avant de pouvoir déterminer le nombre de victimes. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

Le ministre espagnol de la Défense Pedro Morenes et le chef d’État major de l'armée de l'air, le général Francisco Javier Garcia Arnaiz, sont arrivés lundi soir à la base. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rendra sur place mardi après-midi. Selon le site Internet de la base de Los Llanos, celle-ci accueille depuis 2010 un centre de formation de l'Otan. Le centre y forme des pilotes à diverses spécialités y compris la guerre électronique, la reconnaissance ou le combat aérien.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion