Communales au Luxembourg – Polfer bourgmestre, Wilmes premier échevin

Publié

Communales au LuxembourgPolfer bourgmestre, Wilmes premier échevin

LUXEMBOURG - C’est officiel, Lydie Polfer (DP) reste bourgmestre de la capitale pour les six années à venir. Avec une nouvelle coalition avec le CSV.

Le DP et le CSV ont présenté les détails de l'accord de coalition, ce vendredi matin.

Le DP et le CSV ont présenté les détails de l'accord de coalition, ce vendredi matin.

Editpress/Herve Montaigu

Il aura fallu douze réunions de concertation depuis les élections du 8 octobre pour que les négociations de coalition aboutissent dans la capitale. Le DP, arrivé en tête avec un peu plus de 30% des suffrages, conserve le poste de bourgmestre et Lydie Polfer, déjà aux manettes, reste donc en place pour les six prochaines années.

Le CSV, en progression dans la capitale, récupère le poste de premier échevin qui revient à Serge Wilmes. En tout, DP et CSV se partagent à parts égales six postes d’échevins: Simone Beissel, Colette Mart, Patrick Goldschmidt pour le DP et Isabel Wiseler et Laurent Mosar pour le CSV.

Le logement en point d’orgue

Lors d’une conférence de presse, vendredi matin, Lydie Polfer a souligné que la «priorité absolue» du mandat sera le logement. Offre plus grande dans le privé et le public et «projets de grande envergure» route d’Arlon, ou encore au Rollingergrund, sont déjà annoncés.

La bourgmestre a plus largement avancé un paquet de «six priorités pour six années» dans les 24 quartiers de la ville. Au logement s’ajoutent la mobilité avec le tram en point d’orgue, l’enseignement et «la création de nouvelles infrastructures sportives et culturelles», l’environnement, le développement urbain «équilibré» et la sécurité avec «une présence accrue de la police» dont les moyens seront renforcés et dont le règlement général sera revu.

Serge Wilmes et Lydie Polfer au micro de «L'essentiel Radio»:

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Les réactions

Lydie Polfer: «Nous sommes arrivés à un accord. C’étaient des discussions très fournies et je crois que nous avons su donner les réponses aux problèmes de cette ville. Je suis très reconnaissante envers les citoyens qui nous font confiance depuis si longtemps. La coalition essayera de répondre aux besoins avec ce programme qui sera détaillé le 4 décembre».

Serge Wilmes: «On peut être vraiment satisfaits des négociations, avec six priorités pour faire évoluer la ville. Le vrai travail va commencer mais je suis tout à fait confiant car les discussions se sont faites jusqu’à maintenant dans le respect mutuel».

Ton opinion