Aux Etats-Unis – Policier surpris en train de tripoter un cadavre

Publié

Aux États-UnisPolicier surpris en train de tripoter un cadavre

Un policier de Los Angeles est accusé d'avoir touché les seins d'une femme décédée. L'incident a été filmé par sa propre caméra qu'il portait sur lui.

Police patrol outside the leased Hollywood Hills house of Rapper YG, after sheriff's homicide bureau detectives served a search warrant in connection with a deadly shootout that took place earlier this month in Compton, California on July 18, 2019. - The rapper YG was not at home during the search but police continued to monitor the house after several journalists made claims of assault by occupants of the house after the raid. (Photo by Mark RALSTON / AFP)

Police patrol outside the leased Hollywood Hills house of Rapper YG, after sheriff's homicide bureau detectives served a search warrant in connection with a deadly shootout that took place earlier this month in Compton, California on July 18, 2019. - The rapper YG was not at home during the search but police continued to monitor the house after several journalists made claims of assault by occupants of the house after the raid. (Photo by Mark RALSTON / AFP)

AFP/Mark Ralston

La police de Los Angeles (Californie) a ouvert une enquête administrative concernant un de ses officiers expérimentés. Il est reproché au policier d'avoir touché de manière inappropriée les seins d'une femme morte lors d'une intervention. Ses supérieurs sont tombés sur les images enregistrées par la bodycam de l'officier lors d'un contrôle de routine. Le syndicat représentant la LAPD évoque un incident «extrêmement perturbant».

Selon le «Los Angeles Times», les faits se sont déroulés lorsque le policier et son partenaire ont répondu à un appel concernant la présence d'un cadavre dans une résidence. Les deux agents ont confirmé le décès de la dame, puis l'un d'entre eux est retourné dans la voiture de patrouille pour y récupérer quelque chose. Pendant ce temps, le policier accusé a éteint sa bodycam et en aurait profité pour peloter la femme décédée.

Bien que le représentant des forces de l'ordre ait pris soin de désactiver sa caméra, une mémoire tampon de deux minutes a tout de même enregistré ses gestes. «Nous avons immédiatement ouvert une enquête administrative dès que nous avons appris l'incident, et avons suspendu l'officier», a fait savoir Josh Rubenstein, porte-parole de la LAPD. Le passé professionnel de l'agent accusé va être passé au crible et des témoins seront interrogés.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion