Pollution, les voitures dans le collimateur

Publié

Pollution, les voitures dans le collimateur

Alors que la France veut favoriser les voitures propres, les eurodéputés votent pour des voitures moins polluantes.

C'est bien sûr le rejet de CO2 qui est visé. Hier, les eurodéputés ont proposé d'aller plus loin dans la baisse des émissions polluantes provenant des voitures. Le dioxyde de carbone rejeté ne devrait pas excéder 125 grammes au kilomètre en 2015 contre 160 actuellement. Et pour arriver à leurs fins, les parlementaires proposent des pénalités financières aux constructeurs qui ne respecteraient pas la norme.

«L’approche volontaire a échoué et l’industrie automobile ne parviendra pas à respecter son engagement d’atteindre un niveau de 140 g CO2/km en 2008», constate le Britannique Chris Davies dans son rapport, qui rappelle que 19 % des émissions de gaz carbonique proviennent des voitures. La mesure se projette à long terme, mais elle montre la tendance actuelle à la limitation de la pollution automobile.

En France, le principe d'une éco-pastille pour encourager l'achat de voitures propres, tout comme une écoredevance pour les poids lourds hors autoroute fait partie des mesures phare proposées hier par le gouvernement pour lutter contre le rechauffement climatique. Ce sont les constructeurs leaders des voitures moins polluantes qui se frottent les mains. Hier, Honda, pionnier des moteurs hybrides, a annoncé l'arrivée d'une voiture hybride nettement moins chère que les modèles actuels pour 2009. Aujourd'hui, le prix des hybrides est prohibitif.

Linda Cortey

Ton opinion