Pour Danielle et Stéphane, il n’y a pas d’âge pour entreprendre

Actualisé

Pour Danielle et Stéphane, il n’y a pas d’âge pour entreprendre

SCHIFFLANGE – En relançant l’activité de la buvette sportive «Drëtt Halbzeit», à Schifflange, Danielle, 52 ans, et Stéphane, 63 ans, se sont lancés dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Tania Alamilla

Le cadre est simple et chaleureux, et il n’en faut pas plus. Quelques tables, quelques chaises, un vieux piano et une petite bibliothèque : bienvenue à la « buvette », comme l’appellent affectueusement ses fidèles clients. Un lieu un peu à l’image de ses nouveaux propriétaires, qui rappelle l’ambiance d’un club-house.

À 52 ans, Danielle est une ancienne employée de la maison. Son compagnon, Stéphane, est un ingénieur à la retraite. «Je voulais travailler pour moi, ne plus avoir de patron, être plus libre et plus épanouie dans mon travail », explique celle qui semble connaître le nom de chaque client, envers qui elle ne cache pas sa gratitude.

Ce sont ces derniers qui l’ont encouragée à franchir le pas. « Pendant que les bars étaient fermés, je les voyais de l’autre côté de la vitre, sur le banc. Ils attendaient avec impatience de revenir. Ils étaient là avant, et ils sont encore là aujourd’hui », ajoute-t-elle.

C’est avec l’appui de son compagnon Stéphane, que la quinquagénaire a décidé de se lancer au début de l’année 2021. Un business plan et quelques légers travaux plus tard, les voilà lancés pour accueillir leurs clients à leur manière. « Convivialité » est le mot d’ordre.

Et le résultat est là. La buvette «Drëtt Halbzeit» réunit chaque jour une clientèle de toutes les générations. Des retraités qui viennent chaque jour refaire le monde autour d’un café, des parents qui tuent le temps pendant les entraînements de leurs enfants, diverses associations et les formations politiques de la commune qui se retrouvent ici.

Tania Alamilla

« On voudrait devenir le lieu de rendez-vous des habitants de Schifflange. On veut accueillir toutes sortes d’événements. Des anniversaires, des bals, des réunions », ajoute Stéphane. Avec ce couple ambitieux, la « buvette » a encore de beaux jours devant elle.

Microlux

Microcrédit et accompagnement pour créateurs d’entreprises n’ayant pas accès au crédit bancaire

Microlux propose des microcrédits d'un montant maximum de 25 000 euros et du coaching, pour accompagner les porteurs de projets dans leur processus de création et de développement de votre entreprise, au Luxembourg et à Arlon. Depuis cinq ans, microlux a octroyé plus de 180 microcrédits permettant la création de plus de 230 emplois.

Nouveauté à partir de janvier 2022, les créateurs d’entreprise ont la possibilité d'obtenir, en complément d'un microcrédit habituel, un prêt d'honneur à taux zéro, sans garantie et avec un différé de remboursement pouvant aller jusqu'à 24mois.

(L'essentiel)

Ton opinion

3 commentaires