«Matrix Resurrections» – Pour Keanu Reeves, ce n'est pas la fin d'un cycle
Publié

«Matrix Resurrections»Pour Keanu Reeves, ce n'est pas la fin d'un cycle

L’acteur américain, qui a retrouvé son rôle fétiche de Néo, a levé un petit coin de voile sur le film «Matrix Resurrections», à voir dès le 22 décembre 2021.

Keanu Reeves n’avait plus incarné Neo depuis «Matrix Revolutions», sorti en 2003.

Keanu Reeves n’avait plus incarné Neo depuis «Matrix Revolutions», sorti en 2003.

Imago

La star hollywoodienne Keanu Reeves, 57 ans, a retrouvé son rôle fétiche de Neo pour «Matrix Resurrections», 4e et peut-être pas dernier volet de la saga «Matrix», lancée en 1999.

Ce nouveau film de la saga «Matrix» est entouré de mystère. Que pouvez-vous nous dévoiler?

Keanu Reeves: Mon personnage de Thomas Anderson a vieilli et ça m’arrange parce que moi aussi j’ai pris des années et des rides. Il vit à San Francisco et semble avoir tout oublié du passé. Quand il se retrouve dans la matrice sous le nom de Neo, il est aussi plus vieux ce qui m’arrange aussi (rires) et il va retrouver des personnages familiers dont un certain Morpheus qui, lui, est plus jeune (NDLR: l’acteur Yahya Abdul-Mateen a remplacé Laurence Fishburne dans ce rôle).

Vous avez tourné le premier film de la trilogie «Matrix» il y a plus de 20 ans. Est-ce que ce 4e épisode annonce une nouvelle trilogie ou est-ce la fin d’un cycle?

Je ne prévois rien à l’avance. Le passé m’a appris que cela ne sert à rien d’essayer de se projeter des années à l’avance. Je me laisse guider au fil des projets et des propositions. Mais je refuse de parler de la fin d’un cycle. C’est vrai que je ne suis plus un jeune premier, mais je ne me considère pas encore vieux pour imaginer que je dois conclure un chapitre de ma vie ou de ma carrière.

On vous sait passionné de motos. Avez-vous découvert Berlin de cette manière en y tournant «Matrix Resurrections»?

J’aurais bien aimé, mais cela a été impossible en grande partie à cause des restrictions dues au Covid. Nous avons vécu en vase clos durant des semaines pour éviter au maximum que l’un de nous n’attrape le virus. Comme nous avions plusieurs centaines de techniciens sur le tournage, mon quotidien s’est limité entre les studios Babelsberg de la production et mon lieu de résidence. C’est la première fois que je travaille à Berlin, mais notre réalisatrice Lana Wachowski connaît très bien les lieux… Et vous avez raison, la moto est toujours ma plus grande passion.

Vous avez toujours été discret sur vos amours. Vous voyez-vous en père de famille un jour?

Tout est possible. Je me souviens avoir tourné avec Anthony Quinn dans un film qui s’appelait «Les vendanges de feu», il y a plus de 25 ans de ça. Anthony avait 83 ans et il venait juste d’avoir un nouvel enfant. Donc, c’était un jeune papa de 83 ans (NDLR: Keanu a fait un clin d’œil).

(L'essentiel/Los Angeles, Henry Arnaud)

Ton opinion