Luxembourg – «Pour l'abolition universelle» de la peine de mort

Publié

Luxembourg«Pour l'abolition universelle» de la peine de mort

LUXEMBOURG - Jean Asselborn «condamne vivement» l'exécution du lutteur iranien et en profite pour rappeler l'opposition du Luxembourg à la peine capitale.

Jean Asselborn milite pour l'abolition universelle de la peine de mort.

Jean Asselborn milite pour l'abolition universelle de la peine de mort.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, «condamne vivement l’exécution de Navid Afkari en Iran», a indiqué le gouvernement, dans un communiqué transmis mardi. L'Iran a annoncé samedi, avoir exécuté le jeune lutteur de 27 ans condamné à mort pour le meurtre d'un fonctionnaire lors d'«émeutes» en 2018.

«Un châtiment cruel, injuste et inhumain»

«La peine de mort est un châtiment cruel, injuste et inhumain qui n’offre aucune forme de dissuasion et rend les erreurs judiciaires irrémédiables. Le Luxembourg appelle tous les États appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue de son abolition définitive. Notre objectif reste son abolition universelle», poursuit le communiqué.

Et le chef de la diplomatie luxembourgeoise d'ajouter «notre attachement à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation pacifique ainsi qu’au droit de chacun à un procès équitable».

Avec au moins 251 exécutions en 2019, l'Iran est, après la Chine, le pays qui a le plus recours à la peine capitale, selon le dernier rapport mondial sur la peine de mort publié par Amnesty.

(th/L'essentiel)

Ton opinion