Faits divers au Luxembourg – Pour la police, ce n'est pas la fête du travail

Publié

Faits divers au LuxembourgPour la police, ce n'est pas la fête du travail

LUXEMBOURG - La police Grand-Ducale n’a pas chômée dans la nuit du 30 avril au 1er mai. L'alcool et la drogue au volant sont à l'origine de quelques interpellations.

A 1h35, place Guillaume II à Luxembourg, la police a interpelé un jeune homme d’origine maghrébine accusé de vol de portefeuille avec violence sur une femme, quelques minutes plus tôt. La description de la victime a permis une appréhension rapide.

A 2h40 sur la N7 à Weiswampach, une patrouille de police a contrôlé un véhicule, dont le conducteur était visiblement sous influence de l’alcool. Les agents ayant senti une odeur de marijuana à l’intérieur de l’habitacle, ils ont entamé une fouille qui a révélé plus de 20 grammes d’herbe. Le test d’alcoolémie était aussi positif.

L’alcool était également à l’origine d’une intervention 10 minutes plus tôt route de Longwy à Rodange. Une patrouille de police a pris en chasse deux véhicules, qui, voyant les sirènes activées, ont accéléré à 110 km/h. Un des conducteurs a ensuite joué avec sa vie en tentant de pousser la police sur le bord de la route, qui a été obligée de ralentir. L’autre véhicule a été immobilisé et le contrôle d’alcoolémie était positif. L’enquête révèle que le premier conducteur en fuite roulait également sans permis de conduire. A 6H20, au même endroit, l’alcool était à l’origine d’un accident de la route. Les occupants de la voiture ont traversé un trottoir et une aire de station essence avant de s’écraser contre un panneau.

Un peu plus tard, vers 3h du matin, rue Emile Mark à Differdange, la police a pris en flagrant-délit une voiture qui a traversé le rond-point à vive allure avant d’accélérer à 95 km/h pour tenter d’échapper au contrôle. Le conducteur était sous influence d’alcool et de drogue.

(jv/L'essentiel Online)

Ton opinion