Pour plus de concurrence

Publié

Pour plus de concurrence

BRUXELLES - Le monde des télécommunications n'est pas assez concurrentiel et les prix sont trop élevés pour Viviane Reding.

La commissaire européenne chargée des télécommunications s'est donné pour but de réduire le plus possible les entraves à la concurrence pour aboutir à un marché européen unique.

Nouvelle étape de ce projet, après sa lutte contre des tarifs exorbitants sur le roaming, la création d'un nouveau régulateur européen des télécommunications qui aurait plus de pouvoir pour s'assurer de la transparence des offres des opérateurs.

Mais, surtout, la commissaire veut séparer la gestion des infrastructures et des services pour obliger les opérateurs historiques à ouvrir plus grand leur marché. Ceux-ci rétorquent que la séparation du réseau et des services va surtout aboutir à une chute des investissements dans ces réseaux.

Ton opinion