Bisbilles diplomatiques – Poutine met son veto à l'expulsion des diplomates

Publié

Bisbilles diplomatiquesPoutine met son veto à l'expulsion des diplomates

Proposé par le ministre des Affaires étrangères, l'expulsion de 35 diplomates américains ne se fera finalement pas, a indiqué vendredi le président russe.

Vladimir Poutine n'a pas suivi les recommandations de son ministre des Affaires étrangères.

Vladimir Poutine n'a pas suivi les recommandations de son ministre des Affaires étrangères.

AFP/Michael Klimentyev

Finalement, la Russie «ne va expulser personne» en réponse aux sanctions américaines prises la veille contre Moscou, accusé d'ingérence électorale, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine. «Nous n'allons expulser personne», a assuré M. Poutine, alors que son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov a proposé d'expulser 35 diplomates américains.

La Russie se réserve toutefois «le droit de prendre des mesures de rétorsion», et «restaurera les relations russo-américaines au vu de ce que sera la politique du président américain élu Donald Trump», a-t-il précisé. Les États-Unis accusent notamment la Russie d'être intervenue dans le processus électoral américain. Moscou aurait favorisé l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Le Kremlin a toujours démenti ses accusations.

M. Poutine a dénoncé de «nouvelles mesures inamicales» prises par l'administration de Barack Obama, en les qualifiant de «provocatrices» et visant à «miner davantage les relations russo-américaines». «Mais nous n'allons pas tomber au niveau d'une diplomatie irresponsable. Nous n'allons pas créer de problèmes aux diplomates américains». «C'est dommage que l'administration du président Barack Obama finisse son travail de cette manière, mais je lui souhaite quand même une Bonne année, tout comme aux membres de sa famille», a encore dit le dirigeant russe. Vladimir Poutine a également invité «tous les enfants des diplomates américains» accrédités en Russie à la fête traditionnelle organisée au Kremlin à l'occasion du Nouvel An et du Noël orthodoxe célébré le 7 janvier.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion