Premiers contacts depuis son canapé

Publié

Premiers contacts depuis son canapé

Plus de 1 200 candidats de toute l'Europe et de grandes entreprises du tertiaire participeront au premier salon de
recrutement virtuel.

Le salon virtuel Working worlds ouvre officiellement mercredi prochain. En attendant, des contacts réels se nouent déjà. «Les entreprises ont accès aux CV des candidats. Elles ont commencé à proposer des rendez-vous», indique Cornelia den Hague, organisatrice du salon.

La responsable estime que l'événement remplit ses objectifs pour l'instant: «65 % des candidats ont un diplôme bac +4 ou plus, les entreprises apprécient la qualité des CV», assure-t-elle. Pour l'organisatrice, le principe du recrutement virtuel est adapté au marché luxembourgeois: les candidats peuvent venir de loin, puisqu'ils n'ont pas à se déplacer, mais ils sont souvent au fait des nouvelles technologies. Donc passer un entretien sur Second Life ne leur fait pas peur.

Sur place, tout se passe comme sur un salon classique: les candidats peuvent passer d'entreprise en entreprise pour se présenter. Ils peuvent aussi avoir déjà pris des rendez-vous avec des recruteurs. La seule chose qui change, c'est que l'avatar a l'apparence que veut lui donner le candidat. Vu le domaine de recrutement, mieux vaut éviter le style «Fury» ou les cheveux rouges et privilégier le costume, comme pour un vrai entretien. Car les offres d'emplois, elles, sont bien réelles.

Avant même l'ouverture du salon, l'expérience est concluante, selon GAX communication. L'entreprise pense déjà à la prochaine édition, à l'automne 2008.

Linda Cortey

Ton opinion