Reconversion – Près de 1 500 logements sur les friches sidérurgiques

Publié

ReconversionPrès de 1 500 logements sur les friches sidérurgiques

LUXEMBOURG – La revalorisation de cinq friches sidérurgiques d'ArcelorMittal va permettre au gouvernement d'augmenter l'offre de logements.

«Des projets de construction de logements pourront rapidement voir le jour» avait promis le Premier ministre Xavier Bettel, lors de son discours sur l'état de la Nation, en faisant notamment référence aux résultats positifs des négociations menées avec ArcelorMittal en vue de l'implantation de son siège social au Kirchberg, qui ont permis au gouvernement de mettre plusieurs terrains dans la balance!

Mardi après-midi, le ministre du Logement Marc Hansen en a dit davantage en dévoilant le projet du gouvernement d'augmenter l'offre de logements en revalorisant les friches d'ArcelorMittal. L'opération porte sur un total de près de 60 hectares où seront construits environ 1500 logements, mais également des espaces commerciaux. Cinq sites au total sont concernés pour un coût d'acquisition de près de 16 millions d'euros : Dudelange (laminoir), Wiltz (ancien site du circuit Foil), Pétange (ancien site Eucosider), Sanem-Belvaux (rue de l'Usine) et Esch/Lallange (parking). Si pour les quatre premiers, les projets de logements ont été d'ores et déjà actés, le dernier site fait l'objet d'une opération à tiroirs.

En effet, «le centre d'incendie et de secours et le nouveau bâtiment pour la police grand-ducale seront construits sur le parking d'Esch/Lallange» a précisé de son côté le ministre de l'Intérieur Dan Kersch. Les terrains initialement prévus pour ces infrastructures sur le site Nonnewisen seront dévolus à la construction de logements. «Mais dans l'immédiat rien n'est déterminé. Ce sera une étape ultérieure» a tempéré Marc Hansen.

En attendant, outre le site de Pétange où des contrats de bail sont encore en vigueur, des actes notariés sont déjà en préparation pour les autres terrains. « Nous sommes optimistes et l'objectif est de régler l'ensemble de ces opérations cet été et d'ici la fin de l'année » a conclu le ministre du Logement.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Ton opinion