Réactions – «Président Poutine, ramenez vos troupes en Russie!»

Publié

Réactions«Président Poutine, ramenez vos troupes en Russie!»

L'attaque russe, après des mois de tensions et d'efforts diplomatiques pour éviter une guerre, a déclenché un torrent de condamnations internationales.

1 / 589
02.12 Le président russe Vladimir Poutine a signifié vendredi au chancelier allemand Olaf Scholz que les frappes massives de la Russie contre l’infrastructure énergétique de l’Ukraine étaient «nécessaires et inévitables», dénonçant en outre la position «destructrice» de l’Occident qui soutient Kiev.

02.12 Le président russe Vladimir Poutine a signifié vendredi au chancelier allemand Olaf Scholz que les frappes massives de la Russie contre l’infrastructure énergétique de l’Ukraine étaient «nécessaires et inévitables», dénonçant en outre la position «destructrice» de l’Occident qui soutient Kiev.

AFP
01.12 Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a annoncé jeudi qu'il allait étudier avec ses partenaires de l'OSCE, dont la réunion s'est ouverte à Lodz en Pologne, «toutes les possibilités légales» destinées à contraindre la Russie à payer pour la destruction de Ukraine.

01.12 Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a annoncé jeudi qu'il allait étudier avec ses partenaires de l'OSCE, dont la réunion s'est ouverte à Lodz en Pologne, «toutes les possibilités légales» destinées à contraindre la Russie à payer pour la destruction de Ukraine.

AFP
28.11 Les responsables ukrainiens ont dit lundi s’attendre à une nouvelle vague de bombardements russes cette semaine.

28.11 Les responsables ukrainiens ont dit lundi s’attendre à une nouvelle vague de bombardements russes cette semaine.

AFP

«Président Poutine, au nom de l'humanité, ramenez vos troupes en Russie!», a lancé le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, visiblement éprouvé, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité.

Le président américain Joe Biden a dénoncé une «attaque injustifiée» qui provoquera «des souffrances et pertes de vies humaines». «Le monde exigera des comptes à la Russie», a-t-il promis. Il s'est également entretenu tôt jeudi avec le président ukrainien, lui promettant son soutien.

«Un isolement sans précédent»

Le président français Emmanuel Macron, président en exercice du Conseil de l'Union européenne, a appelé les Européens «à l"unité» et convoqué un conseil de sécurité à l'Élysée. «Les dirigeants russes devront faire face à un isolement sans précédent», a prévenu Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'UE. Les Vingt-Sept, qui se retrouvent en sommet exceptionnel jeudi soir à Bruxelles, préparent un nouveau train de sanctions qui est le «plus sévère jamais mis en œuvre» a-t-il ajouté.

Le chef de l'OTAN Jens Stoltenberg a condamné une «attaque téméraire et non provoquée» par la Russie. Une réunion d'urgence des ambassadeurs de l'Alliance Atlantique a été décidée. La Chine, aux relations étroites avec Moscou, a indiqué suivre «de près» la situation et appelé à «la retenue de toutes les parties». Beaucoup redoutent que la crise en Ukraine ne mène au plus grave conflit en Europe depuis 1945. Une intervention russe pourrait se traduire par «jusqu'à cinq millions de personnes supplémentaires déplacées», avait averti l'ambassadrice américaine à l'ONU, Linda Thomas-Greenfield.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion