Pour sortir de la crise – Presque la moitié des résidents font confiance à l'UE

Publié

Pour sortir de la crisePresque la moitié des résidents font confiance à l'UE

LUXEMBOURG - 49% des personnes interrogées au Grand-Duché estiment que l'Union européenne va dans la bonne direction afin de sortir de la crise, selon un eurobaromètre publié mercredi.

Alors que la reprise économique est annoncée au Luxembourg pour 2013, les résidents luxembourgeois font principalement confiance aux instances européennes pour prendre les bonnes décisions pour gérer la sortie de crise. Selon un eurobaromètre publié mercredi, 49% des personnes interrogées au Luxembourg se déclarent confiants dans la direction prise par l'UE, 27% estimant le contraire, 24% ne se prononçant pas sur la question.

Un chiffre qui place le pays dans la catégorie des europhiles, à la différence de ses voisins directs. Ils sont en effet seulement 43% en Belgique à penser la même chose, 42% en Allemagne et 37% en France. Des chiffres qui restent cependant aux alentours de la moyenne européenne (38%), bien loin des 67% d'approbation des Suédois et des 21% de désapprobation des Italiens. Mais des chiffres à prendre cependant avec précaution, l'enquête menée auprès des 27 pays membres et des cinq pays candidats à l'entrée de l'UE ayant été réalisé il y a six mois. La perception des mesures ayant pu évoluer au cours de ce délai, prévient la Commission européenne.

Développement d'Internet ultrarapide jugé peu important

Également interrogés sur les sept initiatives prises par l'UE dans le cadre de son programme Europe 2020, autrement dit les mesures à développer dans la prochaine décennie, les résidents luxembourgeois ont largement plébiscité la lutte contre la pauvreté (83% d'avis favorables), la mise en place d'une économie moins énergivore et moins émettrice de CO2 (74%) ou bien encore la promotion de la compétitivité de l'industrie européenne (74%).

Des préoccupations également partagées par l'ensemble des citoyens européens interrogés, puisque le trio des priorités est le combat contre la pauvreté, la modernisation des marchés de l’emploi et l’efficience énergétique. À noter que l'amélioration de la qualité de l'enseignement supérieur (73%) et la modernisation des marchés de l'emploi (71%) figurent parmi les préoccupations des citoyens du Grand-Duché. Seuls le développement de la politique de recherche et développement de l'UE (56%) et la mise en place de connexions Internet ultrarapides (34%) ne sont pas des priorités pour les résidents luxembourgeois.

(Jmh/L'essentiel Online)

Réalisation de l'enquête au Luxembourg

Le sondage Eurobaromètre 76 a été réalisé par la Commission européenne à l’automne 2011 dans 33 pays ou territoires au total. L’échantillon des sondages Eurobaromètre est d’environ 1 000 personnes par État membre. Le Luxembourg fait exception avec un échantillon composé de 498 personnes pour l’EB 76 représentatives de la population du Luxembourg (60% de personnes de nationalité luxembourgeoise et 40% de ressortissants des autres États membres de l’UE).

Ton opinion