Santé au Luxembourg – Presque tous les bébés du pays sont bien vaccinés

Publié

Santé au LuxembourgPresque tous les bébés du pays sont bien vaccinés

LUXEMBOURG - Faire vacciner son enfant n’est pas obligatoire. Mais c’est fortement recommandé.

Faire vacciner son enfant n’est pas obligatoire au Luxembourg, mais c’est très fortement recommandé. De plus, c’est gratuit.

Faire vacciner son enfant n’est pas obligatoire au Luxembourg, mais c’est très fortement recommandé. De plus, c’est gratuit.

AFP

Un écolier allemand scolarisé à Berlin est mort, la semaine dernière, de la rougeole. Un drame qui a suscité la colère du ministre allemand de la Santé, qui a dénoncé «les irresponsables opposés aux vaccins qui sèment une peur irrationnelle». Au Luxembourg non plus, la vaccination n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. «Nous avons un système de vaccination gratuite pour les enfants, mais pas d’obligation vaccinale. C’est le cas dans beaucoup de pays», explique Serge Krippler, médecin-chef de service à la Direction de la santé. «Il existe des recommandations émises par le Conseil supérieur des maladies infectieuses».

Des vaccins contre une douzaine de maladies sont ainsi fortement conseillés aux parents de jeunes enfants. On retrouve dans cette liste des maladies comme la rougeole, les oreillons, la varicelle, le tétanos ou la coqueluche. Les recommandations sont d’ailleurs très suivies. Le ministère de la Santé publie, tous les cinq ans, un rapport sur le taux d’enfants âgés de 25 à 30 mois vaccinés. La dernière étude date de 2012. Il en ressort notamment que 99% des bébés ont bien reçu leur première piqûre contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RRO).

Globalement, si on fait abstraction du rappel RRO qui peut intervenir plus tard et du rotavirus, qui n’est pas recommandé depuis longtemps, 88,6% des enfants présents dans le pays en 2012 avaient reçu tous les vaccins requis. «Le problème, c’est qu’avec les flux migratoires dans le pays, il peut y avoir beaucoup de schémas différents». Dans les crèches et écoles publiques non plus, le vaccin n’est pas obligatoire pour faire admettre son enfant. En revanche, les établissements privés sont libres de définir leurs conditions d’accueil.

(Jérôme Wiss)

Ton opinion