Accusations de pédophilie: Prisonnière dans un corps de fillette: a-t-elle droit à l’amour?

Publié

Accusations de pédophiliePrisonnière dans un corps de fillette: a-t-elle droit à l’amour?

La croissance de Shauna Rea a été stoppée par un traitement contre le cancer. Désormais âgée de 23 ans, elle est l’héroïne d’une téléréalité aux États-Unis. Sa relation avec un Gallois, âgé de 26 ans, suscite les pires conjectures.

par
Emmanuel Coissy
Shauna Rea, 23 ans, et Dan Swygart, 26 ans, sont amis et apparaissent dans une téléréalité, «I Am Shauna Rea», aux États-Unis.

Shauna Rea, 23 ans, et Dan Swygart, 26 ans, sont amis et apparaissent dans une téléréalité, «I Am Shauna Rea», aux États-Unis.

Instagram danswygart

«De quel droit osez-vous lui dénier le droit d’être aimée par quelqu’un au même titre que chacun d’entre nous? Je suis dégoûté par l’attitude des personnes qui s’en prennent à notre amitié». Dan Swygart est furieux. Ce globe-trotteur gallois âgé de 26 ans a publié, avant-hier sur Instagram, une vidéo dans laquelle il rétorque à toutes les critiques dont son amie Shauna Rea et lui-même font les frais.

L’Américaine, âgée de 23 ans, vit dans le corps d’une fillette parce que sa croissance a été stoppée par un traitement contre le cancer. Aujourd’hui, cette résidente de Pittsburgh est l’héroïne d’une téléréalité, «I Am Shauna Rea», dont le dernier épisode de la saison 2 vient d’être diffusé, aux États-Unis, sur la chaîne TLC.

Shauna Rea et Dan Swygart se sont connus en correspondant sur le Net. Ils se sont rencontrés deux fois aux États-Unis, à la faveur d’une visite du Britannique. La dernière fois a été captée par les caméras de télévision. On les voit faire du paddle, flirter et prendre du bon temps. À l’écran, on sent aussi l’inquiétude palpable des parents de la jeune femme qui craignent que leur enfant ne soit la cible d’un pervers sexuel.

«Il est très important de se rappeler que Shauna est une femme incroyable âgée de 23 ans qui a un handicap, clame Dan Swygart. Il faut considérer son handicap, le dépasser et l’intégrer à sa personnalité. Elle est un être humain et elle mérite d’avoir des relations avec qui elle veut».

«Tout le monde est différent, ça ne signifie par qu’il faille traiter tout le monde différemment», écrit Dan Seygart sur Instagram.

«Tout le monde est différent, ça ne signifie par qu’il faille traiter tout le monde différemment», écrit Dan Seygart sur Instagram.

Ton opinion

15 commentaires