Prudence avec le sans-fil

Publié

Prudence avec le sans-fil

Le sans-fil dérange notre corps. C'est l'alarmante conclusion d'une étude réalisée par seize chercheurs européens et américains sur les risques liés à la téléphonie mobile.

Elle sera présentée aujourd'hui à la Chambre par le député Déi Gréng, Jean Huss. Wifi, téléphone sans fil, GSM: tous ces appareils émettent des ondes pulsées qui, après une exposition prolongée à faible dose, dérangent nos cellules nerveuses, sanguines ou hormonales, selon l'étude du Bio initiative research group.

Migraines chroniques, problèmes de cœur, cancers sont ainsi en forte augmentation. Pour réduire ces effets, le mieux est de limiter au maximum le temps passé le GSM à l'oreille. Et on devrait éviter un sans-fil de standard DECT à la maison: il émet des rayonnements pulsés, à la différence du genre CT1+. Et ce, 24 h sur 24.

ih

Ton opinion