Asie : Puissant séisme à l’Est de Taïwan, l' alerte tsunami levée

Publié

Asie Puissant séisme à l’Est de Taïwan, l' alerte tsunami levée

Un puissant séisme de magnitude 7,2 est survenu dimanche au large de la côte est de Taïwan, conduisant le Japon à diffuser une alerte tsunami. 

Le séisme est survenu au large de la côte est de Taïwan, selon l’Institut américain d’études géologiques USGS. 

Le séisme est survenu au large de la côte est de Taïwan, selon l’Institut américain d’études géologiques USGS. 

USGS 

Un puissant séisme est survenu dimanche au large de la côte sud-est de Taïwan entraînant une alerte tsunami dans la région qui a finalement été levée. L’épicentre du tremblement de terre, qui s’est produit peu après 14h44 locales (8h44 au Luxembourg), a été localisé à environ 50 km au nord de la ville de Taitung, à une profondeur de dix km, a précisé l’USGC.

La puissance du séisme avait été évalué de 7,2 par l’USGS qui l’a ensuite rétrogradée à 6,9. Il aurait été d’une magnitude de 6,8 selon le bureau météorologique taïwanais. L’agence météorologique japonaise et le centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique ont émis une alerte tsunami peu après le séisme. Ils ont publié quelques heures plus tard un communiqué affirmant qu’il n’y avait plus de menace de hautes vagues.

Risque de répliques

Dans la ville de Yluli, un bâtiment dans lequel se trouvait un commerce de proximité au niveau du rez-de chaussé s’est effondré. Des vidéos de l’agence taïwanaise Central News Agency montrent des habitants paniqués se précipitant à l’extérieur de bâtiment qui s’effondre dans un épais nuage de poussière. La compagnie ferroviaire Taiwan Railways Administration (TRA) a fait état du déraillement d’un train en gare de Hualien, après la chute d’un bloc de béton qui s’est détaché lors du séisme.

Des photos publiées par l’agence taïwanaise montrent six wagons du train penchés dans la gare. TRA, qui a précisé que vingt passagers se trouvaient à bord, n’a fait état d’aucune blessé. La secousse a également été ressentie dans la capitale Taipei et dans la ville de Kaohsiung, située au sud-ouest. Sur les réseaux sociaux, des habitants ont posté des vidéos de plafonniers et de tableaux oscillant. La présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, a exhorté la population à être vigilante face à un risque de répliques.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires