En Suisse – Punis pour avoir divulgué les radars sur WhatsApp

Publié

En SuissePunis pour avoir divulgué les radars sur WhatsApp

Parce qu'il comptait 215 personnes, la justice suisse a mis le nez dans un groupe sur la messagerie WhatsApp. Y dévoiler les radars était interdit.

96 personnes ont été condamnées.

96 personnes ont été condamnées.

20minutes.ch

Le ministère public de Lucerne, en Suisse, a condamné en bloc 96 personnes à des amendes de plusieurs centaines d'euros pour avoir divulgué les emplacements de radars et de contrôles routiers de police, dans un groupe WhatsApp, dans lequel 215 personnes étaient inscrites.

Selon la justice suisse, le groupe avait de par sa taille un «caractère public» et non privé. Dans ce contexte, avertir de la présence de contrôles de police est interdit. La police rappelle qu'elle dévoile elle-même les emplacements de ses radars fixes et semi-stationnaires. En revanche, les radars mobiles et les contrôles policiers ne sont pas dévoilés au préalable.

(nc/L'essentiel)

Ton opinion