Résultats financiers – PwC Luxembourg poursuit sa croissance

Publié

Résultats financiersPwC Luxembourg poursuit sa croissance

LUXEMBOURG – Le cabinet d'audit et de conseil PwC Luxembourg affiche un chiffre d'affaires en hausse de 9,6% sur un an, à 315 millions d'euros pour l'exercice arrêté au 30 juin 2014.

Didier Mouget, managing partner de PwC, a salué la croissance continue de la firme.

Didier Mouget, managing partner de PwC, a salué la croissance continue de la firme.

Editpress

«Malgré un environnement économique mondial et surtout européen qui reste préoccupant», PwC Luxembourg affiche un chiffre d'affaires en hausse de 9,6% sur un an, à 315 millions d'euros, a indiqué le cabinet d'audit et de conseil ce lundi lors d'une conférence de presse. Didier Mouget, managing partner de la firme, salue une croissance «continue», après la hausse de 11% des résultats en 2013.

L'ensemble des métiers ont tous participé à cet exercice «positif». Porté par les changements réglementaires dans la finance et les investissements engagés par les acteurs du secteur, l'activité conseil montre la croissance la plus forte, de 19%, après +24% l'année précédente. «C'était une des priorités stratégiques des développements de la firme», a souligné Didier Mouget. L'aide à la modernisation du secteur public est aussi un pan fort de ces métiers d'advisory, qui représentent 24% du chiffre d'affaires.

L'activité de conseil fiscal progresse également de 9,5%, «malgré un contexte difficile pour ce type d'activité». Elle pèse 27% du chiffre d'affaires. L'audit reste le premier métier de la firme (41% du chiffre d'affaires), avec une progression de plus de 5% sur un an. «Pour 2015, on est relativement optimiste et on anticipe une croissance du chiffre d'affaires entre 5 et 10% environ», a complété Didier Mouget. Et d'élargir: «On compte soutenir les efforts du gouvernement pour maintenir la stabilité financière du pays. Le triple A, c'est important. On doit aider à attirer des acteurs étrangers au Luxembourg».

Pour accompagner sa croissance, PwC a recruté plus de 550 personnes au cours de l'année, dont 315 jeunes diplômés, pour un solde net de 170 employés supplémentaires. Le sixième employeur privé du pays compte 2 450 collaborateurs. Enfin, PwC a annoncé que son outil d'aide à l'internationalisation des entreprises à fort potentiel de développement, PwC's Accelerator, va connaître un déploiement. Quelque 25 PwC's Accelerator doivent ainsi être créés à travers le monde d'ici trois ans, le tout piloté depuis le Luxembourg.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

«On n'a rien à se reprocher»

En préambule à la présentation des résultats financiers, Didier Mouget, managing partner de PwC Luxembourg est revenu rapidement sur l'affaire LuxLeaks. Il a apporté une précision concernant les documents dérobés à la firme d'audit et de conseils, qui ont servi de point de départ à l'enquête du consortium de journalistes.

«La fraude commise en 2010 l'a été par un employé qui a quitté la firme depuis. Ce n'était pas une attaque externe d'un hacker», a précisé Didier Mouget. «La grande opération médiatique est retombée aussi vite qu'elle est montée. Et on entend même des voix qui commencent aussi à défendre le Luxembourg», a ajouté le managing partner, citant notamment une prise de position dans Forbes. «On n'a rien à se reprocher, le Luxembourg n'a rien à se reprocher. Ce sont des activités légales et légitimes», a appuyé Didier Mouget.

Ton opinion