«Paper Mario» – Qu'il soit plat ou rebondi, Mario plaît toujours
Publié

«Paper Mario»Qu'il soit plat ou rebondi, Mario plaît toujours

Avec «Paper Mario», Nintendo réussit à marier héros en 2D et univers en 3D. Avec un certain succès.

Le nouvel épisode «Paper Mario: Sticker Star» sur la Nintendo 3DS garde dans les grandes lignes ce qui a fait la force de la série. Le petit plombier moustachu évolue dans un univers en papier, les combats se déroulent toujours au tour par tour et la notion de timing reste primordiale dans les affrontements.

Mais les développeurs d'Intelligent Systems ont choisi de renouveler quelque peu le gameplay. Les jauges de vie ont été simplifiées à l'extrême, les points de magie ne sont plus de la partie et la montée en expérience a été carrément zappée.

Tout repose maintenant sur les stickers que l'on ramasse un peu partout dans de jolis niveaux, entièrement en 3D, mais où les personnages du jeu sont aussi épais qu'une simple feuille de papier. On peut aussi les acheter. Ils se conservent dans un album au nombre de pages limité et sont à usage unique.

Reste la trame principale de l'aventure qui respecte évidemment les codes des jeux estampillés «Mario».

L'abominable Bowser a attaqué le royaume champignon et a enlevé la princesse sous les yeux impuissants de son plombier préféré. Au joueur ensuite de la libérer. Intelligent Systems a voulu rendre ce nouvel opus plus accessible. Malheureusement, cette simplification risque de déplaire aux habitués. Les jeunes joueurs vont en revanche être enchantés par cette version sur portable.

Ton opinion