Phénomène aux Etats-Unis – Quadruple arc-en-ciel au-dessus de New York
Publié

Phénomène aux États-UnisQuadruple arc-en-ciel au-dessus de New York

Une Américaine a fait un carton sur Twitter, mardi, en publiant un cliché montrant quatre arcs-en-ciel. Photo truquée? Non. Mais les experts ont une explication.

En attendant son train, mardi, pour se rendre à Manhattan, Amanda Curtis a levé le nez et s'est retrouvée face à un phénomène incroyable: un quadruple arc-en-ciel. (Twitter)

En attendant son train, mardi, pour se rendre à Manhattan, Amanda Curtis a levé le nez et s'est retrouvée face à un phénomène incroyable: un quadruple arc-en-ciel. (Twitter)

En attendant son train, mardi, pour se rendre à Manhattan, Amanda Curtis a levé le nez et s'est retrouvée face à un phénomène incroyable: un quadruple arc-en-ciel au-dessus de Glen Cove (New York). Ni une ni deux, cette directrice d'un site de mode s'est empressée de publier la photo sur Twitter, raconte 20minutes.fr. Comme attendu, le cliché a attiré l'attention de centaines d'internautes, qui ont repris le hasthag #QuadrupleRainbow pour s'émerveiller du phénomène.

Mais des experts en la matière sont intervenus pour calmer leurs ardeurs: le cliché n'a pas été retouché, mais on ne peut pas véritablement parler de quadruple arc-en-ciel. Comme l'explique Slate, il s'agit en fait d'un double arc-en-ciel reflété par une étendue d'eau. En l'occurrence, l'océan Atlantique à Long Island. Un chercheur de l'Académie navale américaine s'est mêlé au débat Sur le site Fast Company, expliquant que pour obtenir un quadruple arc-en-ciel, il faut que la lumière soit reflétée quatre fois dans les gouttes de pluie. Or, ce n'est pas le cas dans l'image postée sur Twitter, qui montre un double arc-en-ciel qui se reflète dans l'océan. Peu importe, Amanda Curtis a pu être interrogée par une chaîne météo américaine, et elle a profité de l'occasion pour faire un peu de publicité à son site de mode. Pas folle la guêpe.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion