Nouvelle mode – Quand le bleu de travail devient élégant

Publié

Nouvelle modeQuand le bleu de travail devient élégant

Le denim est un exercice de style pour les créateurs. Cette saison, ils sont plusieurs à renouer avec ses origines ouvrières.

La lutte des classes n’existe pas lors des Fashion Weeks. La preuve en est donnée ce printemps, grâce au jeans. Ce classique de la garde-robe adopte une allure prolétarienne: salopette d’ouvrier de chantier ou combinaison de mécanicien. À la tête de la création chez Balmain, Olivier Rousteing en a fait la pièce maîtresse de sa collection. La coupe du vêtement est calquée scrupuleusement sur celle du bleu de travail. Mais en version de luxe! En effet, le modèle est vendu 1 520 euros. Il est pourtant en rupture de stock depuis qu’il a été porté par Rihanna. La chanteuse est une amie intime du créateur.

En réalité, ce n’est pas le seul denim qui signe l’allure de 2014, mais ce avec quoi il est coordonné: une veste de tailleur, un trench très bourgeois ou des gros bijoux en métal doré. C’est le cas chez Ashish, un label londonien. Sans doute inspiré par les splendeurs de l’Inde dont il est originaire, son créateur, Ashish Gupta, a poussé le bouchon très loin. Toutes les toiles en jeans, déchirées, sont brodées de paillettes iridescentes. Là aussi, une star, Miley Cyrus, a succombé à tant de clinquant. Elle s’est exhibée dans une tenue du couturier lors d’un concert, où elle s’était travestie en cow-boy.

DKNY, Vuitton, Paul & Joe... de New York à Paris, les marques sacrifient à leur tour au trend ouvrier. Cela a déjà une incidence sur la grande distribution puisque des reproductions bon marché de ces modèles fleurissent dans les rayons de prêt-à-porter. Il y a fort à parier que cette tendance marque le déclin du pantalon slim, qui risque bien de disparaître peu à peu des rues.

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)

Ton opinion