Lors de Belgique-Japon – Quand les commentateurs belges dérapent...

Publié

Lors de Belgique-JaponQuand les commentateurs belges dérapent...

Les commentateurs de la «RTBF», Rodrigo Benkens et Philippe Albert, ont perdu les pédales lors de Belgique-Japon. Un journaliste d'«Europe 1» a compilé quelques extraits croustillants.

Depuis le début de la Coupe du monde, chaque matin, sur la radio française Europe 1, le journaliste Benjamin Muller met en ondes les petites histoires et les grands buzz de la compétition. Après avoir taillé plusieurs fois l'arbitrage vidéo ou taclé les prestations de Kylian Mbappé, celui qui sévit également dans «La maison des Maternelles» sur France 5 s'est gentiment moqué des commentateurs belges du 8e de finale entre la Belgique et le Japon.

Il faut le reconnaître: le journaliste Rodrigo Benkens et son consultant Philippe Albert, ancien Diable rouge et joueur de Newcastle et Anderlecht, ont légèrement perdu les pédales aux moments où les Diables rouges prenaient totalement l'eau contre les Samouraïs bleus. Jeux de mots douteux, emportements excessifs, critiques exacerbées à l'égard de l'entraîneur Roberto Martinez... et puis soudainement, miraculeusement, Jan Verthongen et Marouane Fellaini sont passés par là pour égaliser et retourner une situation fort compromise.

Et véritable miracle, dans les derniers instants, alors que l'on se dirigeait tout droit vers les prolongations, Nacer Chadli a permis à la Belgique de s'imposer 3-2 et rejoindre les quarts de finale de la compétition face au Brésil. Philippe Albert, originaire de Bouillon, en province de Luxembourg, profitant alors de l'occasion pour lâcher à la 93e minute un énorme, et déjà devenu populaire en Belgique, «ils vont le faire... je l'ai dit bordel, je l'ai dit...». Visiblement conscient de s'être emporté durant la rencontre, Rodrigo Benkens s'est rapidement excusé dans la foulée via son compte Twitter.

(fl/L'essentiel)

Ton opinion