Au Luxembourg – Quatre autres bureaux de poste vont fermer

Publié

Au LuxembourgQuatre autres bureaux de poste vont fermer

LUXEMBOURG - POST Luxembourg va fermer quatre nouveaux bureaux de poste à Hosingen, Bertrange, Clervaux et au sein du CHL avec, à chaque fois, des alternatives.

Depuis le lancement de la stratégie en 2015, on compte 40 fermetures de bureaux de poste. Mais, avec les partenariats, 49 points POST ont ouvert dans le même temps, proposant des horaires plus étendus.

Depuis le lancement de la stratégie en 2015, on compte 40 fermetures de bureaux de poste. Mais, avec les partenariats, 49 points POST ont ouvert dans le même temps, proposant des horaires plus étendus.

Editpress

POST Luxembourg continue de décliner sa stratégie présentée en 2015 et a annoncé, vendredi matin, que quatre nouveaux bureaux de poste vont fermer à travers le pays. En l'occurrence à Hosingen, Bertrange, Clervaux et au sein du Centre Hospitalier de Luxembourg. Des alternatives seront offertes aux usagers. Les sites d'Hosingen et du CHL doivent fermer à partir du 1er mai, Clervaux au 1er juin. La date de fermeture du bureau de Bertrange reste encore à déterminer, le temps que l'alternative soit prête.

«Un des piliers de la stratégie, c'est de travailler avec des partenaires qui ont des horaires d'ouverture beaucoup plus longs que les nôtres à la poste», indique Hjoerdis Stahl, directrice adjointe de POST Luxembourg et directrice de POST courrier. «À Bertrange, par exemple, un point POST dans un kiosque reprend les tâches postales. À 100 mètres, on a la Raiffeisen qui fait les transactions financières offertes par la Poste. La mairie nous a aussi accordé un endroit pour une "pack up station" (NDLR: qui permet de retirer ses colis à n'importe quelle heure) et les boîtes postales». De cette manière, tous les services de POST continuent à être assurés dans la commune où le bureau ferme.

Horaires élargis

De même, des alternatives similaires seront proposées sur les trois autres sites concernés. Au CHL, les services postaux seront ainsi repris par la boutique de l'hôpital, à des horaires bien plus étendus que ceux du bureau de poste. Les deux autres bureaux appelés à fermer sont, dans le nord du pays, à la même distance d'environ 4 km, de l'Espace POST plus vaste de Marnach, qui proposent tous les services de POST, y compris la téléphonie. Des solutions «pack up», ATM et boîtes postales ont en outre été trouvées avec les deux communes concernées pour conserver la proximité avec le client.

«C'est une stratégie qui vise à améliorer la qualité de service et l'accueil du client», explique Claude Strasser, directeur général de POST Luxembourg. «Le pilier phare, ce sont nos espaces POST, où le client peut se procurer, dans un espace convivial, tous nos services, c'est-à-dire télécoms, courrier plus finances». Le deuxième pilier repose sur les partenariats. «Nous collaborons avec Raiffeisen pour le domaine bancaire, Cactus et Shoppy pour les points POST et, ce qui est nouveau, avec des petits commerces de proximité comme à Bertrange, Niederanven et bientôt Clervaux». Avec toujours des horaires élargis. Le troisième pilier permet au client de se servir lui-même, via ATM, applications et stations «pack up». Enfin, le 4e pilier, c'est le facteur, «qui reste toujours présent et offre toutes nos prestations» à domicile.

La nouvelle stratégie avait déjà entraîné la fermeture de 35 bureaux de poste, auxquels s'ajoutent les quatre annoncés ce vendredi. Le tout sans licenciements, mais avec des départs naturels (retraite...). Les employés de quatre bureaux appelés à fermer ces prochaines semaines seront déployés ailleurs. «On a assez de travail pour tout le monde», pointe Hjoerdis Stahl. En parallèle des fermetures de bureaux de poste, 49 points POST ont ouvert à travers le pays, chez des partenaires aux horaires d'ouverture plus étendus.

(L'essentiel/Jérôme Wiss)

Ton opinion