Europol : Quatre fugitifs du Luxembourg parmi les plus recherchés en Europe

Publié

Europol Quatre fugitifs du Luxembourg parmi les plus recherchés en Europe

LUXEMBOURG – L'agence européenne de police criminelle Europol lance une nouvelle campagne destinée à obtenir des informations pouvant servir à la capture des fugitifs, dont quatre traqués par le Grand-Duché.

«Une petite action de votre part pourrait entraîner l'arrestation d'un dangereux fugitif, sauvant ainsi des victimes potentielles», souligne Interpol.

«Une petite action de votre part pourrait entraîner l'arrestation d'un dangereux fugitif, sauvant ainsi des victimes potentielles», souligne Interpol.

AFP

«Vous pourriez les faire tomber- #GameOver (NDLR: fin de la partie)». L'agence européenne de police criminelle Europol lance une nouvelle campagne destinée à obtenir des informations pouvant servir à la capture des fugitifs, hommes ou femmes, les plus recherchés d'Europe. Meurtre, braquage, trafic, traite d'êtres humains, tous ont commis des faits particulièrement graves à travers l'Europe, dont 4 au Luxembourg.

Edinjo Pulti

Europol

Cet Albanais de 36 ans est soupçonné de tentative de meurtre le 2 août 2020 à Pétange. Il est accusé d'avoir poignardé à plusieurs reprises deux hommes avec un couteau. Selon la police, l'une des victimes avait alors subi de graves blessures au niveau de l'abdomen.

Abdullah Khodor

Europol

Ce Germano-Libyen de 23 est soupçonné d'avoir participé à un violent «homejacking» à Gonderange. Le 17 décembre 2017 à midi, une femme et sa nièce mineure ont été agressées chez elle par deux personnes. Les victimes ont été menacées avec des couteaux. Plusieurs bijoux et une petite somme d'argent ont été dérobés. Les agresseurs ont également détruit le téléphone de la maison afin que les victimes ne puissent pas appeler la police.

Zarko Pijanovic

Europol

Ce Serbe de 39 ans est soupçonné d'avoir participé à un vol à main armée dans une bijouterie à Luxembourg le 18 juillet 2008. Ce jour-là, vers 10h25, quatre malfaiteurs armés de pistolets ont pénétré dans la boutique de Luxembourg-Ville. Les employés et trois clients du magasin ont été menacés et contraints de s'allonger sur le sol. À l'aide d'une hache, l'un des braqueurs a détruit les vitrines à l'intérieur du magasin. 64 montres d'une valeur de plusieurs centaines de milliers d'euros ont été dérobées.

Rigo Wendt

Europol

Cet Allemand de 51 ans est soupçonné de traite des êtres humains et de proxénétisme. Les infractions ont été commises entre 2012 et février 2019 au Luxembourg. Rigo Wendt aurait mis en place un service d'escort et de call-girl. Il aurait organisé et coordonné le transport des femmes depuis l'Allemagne jusqu'aux clients au Luxembourg. Wendt était propriétaire de trois maisons closes en Allemagne.

(ol)

Ton opinion

9 commentaires