En Belgique: Que devient «Axelle la Diablesse»?

Publié

En BelgiqueQue devient «Axelle la Diablesse»?

La jeune supportrice belge qui avait tapé dans l'œil des photographes lors du Mondial 2014 est désormais une femme mariée.

1 / 8
Le monde entier se souvient de son visage à peine sorti de l'enfance: le 22 juin 2014, la Belgique affronte la Russie au Maracana lors de la phase de poule du Mondial 2014 et Axelle Despiegelaere est dans les tribunes pour soutenir les Diables rouges.

Le monde entier se souvient de son visage à peine sorti de l'enfance: le 22 juin 2014, la Belgique affronte la Russie au Maracana lors de la phase de poule du Mondial 2014 et Axelle Despiegelaere est dans les tribunes pour soutenir les Diables rouges.

AFP
Le réalisateur la repère, chapeau à cornes vissé sur la tête et drapeau belge peint sur les joues et les images font le tour de la planète.

Le réalisateur la repère, chapeau à cornes vissé sur la tête et drapeau belge peint sur les joues et les images font le tour de la planète.

AFP
Elle devient «Axelle la Diablesse», une des supportrices les plus jolies de la Coupe du monde.

Elle devient «Axelle la Diablesse», une des supportrices les plus jolies de la Coupe du monde.

AFP

Le monde entier se souvient de son visage à peine sorti de l'enfance: le 22 juin 2014, la Belgique affronte la Russie au Maracana lors de la phase de poule du Mondial 2014 et Axelle Despiegelaere est dans les tribunes pour soutenir les Diables rouges. Le réalisateur la répère, chapeau à cornes vissé sur la tête et drapeau belge peint sur les joues: les images font le tour de la planète. Elle devient «Axelle la Diablesse», désignée parmi les plus jolies supportrices de la Coupe du monde.

À peine âgée de 17 ans, la Belge est alors aspirée dans un tourbillon qu'elle ne maîtrise pas vraiment et signe un contrat avec L'Oréal. Mais une photo la montrant posant fusil à l'épaule avec une antilope morte à ses pieds la jette sous le feu des critiques et met un terme à la collaboration avec la marque française.

Facebook

Elle devient toutefois un peu plus tard l'égérie d'Ice Watch, une marque belge d'horlogerie basée à Bastogne qui - excusez du peu - collabore notamment avec Jennifer Lopez, Katy Perry, David Guetta ou encore les Black Eyed Peas.

«C’était bien, mais je ne veux pas rester la fille des Diables rouges», confiait-elle à nos confrères de Het Laatste Nieuws en 2018. Alors elle est retournée à ses études et est retombée dans l'anonymat pour construire aujourd'hui sa vie de femme. En commençant par se marier il y a quelques jours avec son amoureux Emile Steyaert (voir diaporama ci-dessus).

(mc)

Ton opinion

8 commentaires