Crise énergétique: Quelles économies d'énergie va devoir faire le Luxembourg?

Publié

Crise énergétiqueQuelles économies d'énergie va devoir faire le Luxembourg?

LUXEMBOURG – Le ministère de l'Énergie a dévoilé lundi des premières mesures pour inciter à faire des économies.

par
Nicolas Martin
D'abord volontaires, les mesures du plan européen deviendront, si besoin, contraignantes.

D'abord volontaires, les mesures du plan européen deviendront, si besoin, contraignantes.

État, communes, entreprises, citoyens: face à la menace qui plane sur le gaz russe, le ministère luxembourgeois de l'Énergie a décidé de mettre tout le monde à contribution pour «accroître la sécurité de l’approvisionnement en énergie du Grand-Duché du Luxembourg» en vue de l'hiver.

Le pays s'est déjà engagé dans le cadre d'un accord européen, à réduire de 15% la demande de gaz naturel d'ici le 31 mars 2023. Une baisse «de nature volontaire dans une première phase». Mais des options «contraignantes» sont déjà prévues en cas de difficultés d'approvisionnement et d'alerte européenne.

Un plan d'urgence à définir

Le Luxembourg devra fournir à l'UE d'ici octobre son plan de répartition des efforts à réaliser entre les différents secteurs, pour atteindre les 15%. Selon nos informations, le ministère le proposera dès la fin septembre. Chaque pays définira aussi son plan d'urgence, si le gaz venait à manquer. En attendant, le gouvernement a dévoilé hier les premières mesures d'une «stratégie nationale» invitant chacun à épargner l'énergie.

Les ministères recevront «des instructions claires pour une gestion plus économe en énergie des bâtiments publics», les communes se verront proposer «des mesures concrètes de sobriété énergétique» et un webinaire avec la Klima-agence en septembre. Chauffage, éclairage tout sera sur la table. Des échanges ont débuté pour définir le potentiel d'économies des entreprises.

Et pour les citoyens? Une vaste campagne de sensibilisation sera lancée en septembre. Avec des conseils qui varieront «selon l'évolution de la crise» au fil de l'hiver. Et en premier lieu un appel à faire contrôler son installation de chauffage à l'automne.

Ton opinion

7 commentaires