Dopage – Qui empochera les Tours d'Armstrong?

Publié

DopageQui empochera les Tours d'Armstrong?

Le probable retrait des sept titres du Tour de France gagnés par Lance Armstrong par l'UCI impliquerait de nombreux changements dans le palmarès. Mais pas la fin des suspicions...

Le principal bénéficiaire de la déchéance de Lance Armstrong serait l'Allemand Jan Ulrich, qui était le dauphin de l'Américain à trois reprises (2000, 2001, 2003). Grâce à son succès en 1997, il quadruplerait ainsi ses titres sur la Grande Boucle, se plaçant derrière le groupe des quintuples vainqueurs (Anquetil, Merckx, Hinault, Indurain).

Et ce, malgré le fait que l'Allemand a été contrôlé positif en 2002 aux amphétamines et suspendu pour 6 mois. Il a également été mis en cause dans la fameuse «affaire Puerto».

Le premier titre

Alex Zülle pourrait être déclaré vainqueur de l'édition 1999. Le Suisse était arrivé deuxième à 7 minutes et 37 secondes de l'Américain, qui avait remporté sa première victoire sur le Tour. Mais Alex Zülle, pris dans le scandale Festina en 1998, a reconnu s'être dopé. Il a été suspendu 7 mois. La Suisse pourrai tfaire coup double puis du coup, Laurent Dufaux, monterait sur la troisième marche du podium. Il a lui aussi avoué avoir eu recours à des produits dopants.

Beloki, Basso, Klöden...

L'Espagnol Joseba Beloki, arrivé 2ème en 2002, remporterait son seul Tour de France. Selon la presse espagnole, il était cité en bonne place dans «l'affaire Puerto». Et même s'il n'a jamais été condamné, il a arrêté sa carrière à cette époque.

L'Allemand Andreas Klöden monterait sur la plus haute marche du podium en 2004, offrant un cinquième succès allemand sur le Tour (alors qu'avant l'affaire Armstrong, seul Ulrich avait inscrit son nom au palmarès pour l'Allemagne en 1997). Mais Klöden a, lui aussi, été pris dans la tourmente suite aux révélations du Spiegel sur le dopage généralisé dans son ancienne équipe «T-Mobile» entre 1995 et 2006. Il n'a jamais été condamné.

L'Italien Ivan Basso accèderait à la seconde marche en 2004 et, surtout, à la première en 2005. Mais son nom a également été cité dans «l'affaire Puerto» et il reconnaîtra en 2007 avoir eu l'intention de se doper sans être passé à l'acte. Il a été suspendu pour deux ans.

Le retrait des titres à Lance Armstrong n'est donc pas prêt de mettre un terme aux polémiques...

L'essentiel Online avec 20minutes.ch

Ils sont arrivés 2e, 3e et 4e lors des sept victoires d'Armstrong

1999: Zülle, Escartin, Dufaux

2000: Ullrich, Beloki, Moreau

2001: Ullrich, Beloki, Kivilev

2002: Beloki, Rumsas, Botero

2003: Ullrich, Vinokourov, Hamilton

2004: Klöden, Basso, Ullrich

2005: Basso, Mancebo, Vinokourov

Ton opinion