Cérémonie de cinéma – Qui les Oscars vont-ils récompenser cette année?

Publié

Cérémonie de cinémaQui les Oscars vont-ils récompenser cette année?

La célèbre cérémonie récompensant les acteurs du monde du cinéma se tiendra la nuit prochaine, à Los Angeles. Peu de favoris se dégagent.

La cérémonie des Oscars va-t-elle réserver des surprises cette année?

La cérémonie des Oscars va-t-elle réserver des surprises cette année?

AFP/Valerie Macon

Le rideau se lève dimanche sur la 91e cérémonie des Oscars, bouquet final de la saison des prix cinématographiques à Hollywood, qui risque encore cette année de réserver de nombreuses surprises. L'Académie des arts et sciences du cinéma remet au total 24 statuettes dorées lors d'une cérémonie qui débute à 17h (lundi 2h au Luxembourg) au Dolby Theater, sur le fameux «Walk of Fame» d'Hollywood Boulevard.

Qui les 7 900 membres appelés à voter choisiront-ils pour la récompense phare du «meilleur film»? «Roma», lettre d'amour au Mexico des années 1970 écrite par Alfonso Cuaron? «Green Book», histoire d'amitié entre un pianiste noir et le gros bras italo-américain qui lui sert de chauffeur dans le vieux Sud ségrégationniste? «La Favorite», comédie loufoque et fantasmée sur la reine Anne de Grande-Bretagne et d'Irlande? Les enveloppes sont scellées depuis plusieurs jours et les experts se gardent bien de parier, la compétition étant particulièrement ouverte cette année.

Pas de maître de cérémonie

Forts de dix nominations chacun, «Roma» et «La Favorite» peuvent certes apparaître comme les favoris. Également en lice, le biopic sur Freddie Mercury, «Bohemian Rhapsody», celui sur l'ancien vice-président Dick Cheney, «Vice», et «A Star is Born», avec le couple Lady Gaga/Bradley Cooper, peuvent créer la surprise. Dans la catégorie du «meilleur acteur», deux noms sont à suivre particulièrement: le Gallois Christian Bale, méconnaissable dans son rôle de Dick Cheney, et Rami Malek, qui a revêtu avec brio les justaucorps moulants du chanteur de Queen. La catégorie de la «meilleure actrice» est peut-être la seule avec une favorite nettement identifiée: Glenn Close, pour son rôle de femme dans la tourmente avec «The Wife».

Pour la première fois depuis 1989, les Oscars seront privés de maître de cérémonie. L'Académie avait bien offert le poste au comédien et humoriste Kevin Hart, mais celui-ci a jeté l'éponge après la résurgence de vieux tweets jugés homophobes. Les organisateurs ont finalement choisi de se passer d'animateur unique, préférant laisser des stars se succéder pour présenter chaque récompense et débiter les incontournables blagues et traits d'esprit.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion