W:O:A Metal Battle 2022: Qui représentera le Luxembourg?

Publié

W:O:A Metal Battle 2022Qui représentera le Luxembourg?

Quatre ans après sa dernière édition, le W:O:A Metal Battle est de retour. Le vainqueur ira jouer au Wacken Open Air au début du mois d’août.

par
Cedric Botzung
Parmi les sept formations de metal luxembourgeois en lice, on retrouvera notamment Fusion Bomb.

Parmi les sept formations de metal luxembourgeois en lice, on retrouvera notamment Fusion Bomb.

«Comme les groupes n’ont pas eu cette opportunité depuis quatre ans, nous avons décidé de passer de six à sept groupes cette année», explique Jeannot Hutchinson, l’organisateur du W:O:A Metal Battle 2022. En mai 2018, le groupe Atomic Rocket Seeders remportait le dernier Metal Battle en date au Grand-Duché, qui offre tous les deux ans au vainqueur l’opportunité de se produire dans le cadre du prestigieux festival metal allemand Wacken Open Air.

Parity

Parity

Après une pause forcée de quatre ans, le Metal Battle fait son grand retour, samedi, à la Rockhal, célébrant par la même occasion son 15e anniversaire. Sept groupes se produiront durant 20 minutes chacun, devant un jury qui sera composé de six membres, dont aucun n’est originaire du Grand-Duché. Feradur (death metal), Inzest (black metal), Mind Patrol (death metal), Parity (modern metal), Serpent Bite (thrash metal), Kaiju Ultra (metalcore) et Fusion Bomb (thrash metal/old-school metal) se succéderont ainsi sur la scène du Club de la Rockhal.

Si certaines formations ont déjà une décennie d’expérience, Parity et sa chanteuse sera le plus jeune des groupes en compétition. «En général, le battle était programmé aux mois de mars et mai, mais nous voulions que ce soit un samedi, et c’était le premier de disponible», confie encore Jeannot Hutchinson. Si le délai entre le tremplin et le célèbre festival n’est seulement que de deux semaines, parions que les groupes de metal du Luxembourg auront mis à profit ces derniers mois pour se préparer à cette belle opportunité.

Inzest

Inzest

W:O:A Metal Battle – Samedi, 18 h 30, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée: 11 euros.

Ton opinion

0 commentaires