Téléphonie – Qui sera la star de la rentrée d'Apple ce mardi?

Publié

TéléphonieQui sera la star de la rentrée d'Apple ce mardi?

Des annonces sont attendues de la part d'Apple, ce mardi, sur sa nouvelle gamme d'iPhone et sur sa palette de services pour rompre sa dépendance avec le célèbre smartphone.

Depuis des années, Apple organise des présentations en grande pompe pour dévoiler de nouveaux iPhone.

Depuis des années, Apple organise des présentations en grande pompe pour dévoiler de nouveaux iPhone.

Qui sera la star de la rentrée d'Apple mardi, la nouvelle gamme attendue d'iPhone ou des annonces sur la palette de services développées par le géant californien pour rompre sa dépendance avec le célèbre smartphone? Les deux, espèrent certains observateurs. «Nous allons peut-être voir ce qu'Apple veut dire quand il parle des services et des appareils comme d'un seul produit unifié», anticipe Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies. Cultivant toujours le secret, le géant à la pomme a envoyé une invitation minimaliste pour participer à «un événement spécial» à son siège de Cupertino, au cœur de la Silicon Valley, mardi à 10 heures (17h au Luxembourg).

Depuis des années, Apple organise des présentations en grande pompe pour dévoiler de nouveaux iPhone, toujours plus sophistiqués, à l'approche de la saison des fêtes. Cette année, les spéculations portent sur trois nouveaux modèles, certains estampillés «pro», et un successeur de l'iPhone XR, plus abordable que les smartphones haut de gamme dont les prix avoisinent les 1 000 euros. Apple devrait faire valoir des améliorations techniques (appareil photo plus performant, écran plus résistant, processeur plus rapide...), mais certains experts ne s'attendent pas à de grandes surprises. Pour l'instant, la seule réelle nouveauté selon Richard Windsor, analyste chez Radio Free Mobile, c'est la diffusion de l'événement en direct sur YouTube, la plateforme vidéo de son rival Google.

Abandon de la «position isolationniste»

Un signe selon lui que la marque à la pomme pourrait abandonner légèrement «sa position isolationniste» sur ses produits physiques et logiciels pour élargir son audience potentielle. «Apple a beaucoup de chemin à parcourir s'il veut que les services pilotent sa croissance. Exposer son offre d'abonnements à un public plus large serait un bon début», note Richard Windsor. Car le luxueux téléphone est en perte de vitesse par rapport à ses concurrents. Il s'est classé à la quatrième position des ventes mondiales de smartphones au deuxième trimestre 2019, derrière Samsung (23% de parts de marché) et les Chinois Huawei (18%) et Oppo (11%).

«C'est l'occasion pour eux d'utiliser les services pour ajouter de la valeur aux appareils», estime Carolina Milanesi. L'analyste envisage notamment des offres combinant des abonnements à la musique, la télévision ou les jeux avec les nouveaux téléphones. La présentation de mardi pourrait donc faire la part belle aux nouveaux de l'écosystème Apple: la carte de crédit, le service de streaming vidéo Apple TV, ou encore la nouvelle offre de jeux vidéo par abonnement, Apple Arcade.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion