Au Luxembourg – Quinze euthanasies pratiquées en 2013 et 2014
Publié

Au LuxembourgQuinze euthanasies pratiquées en 2013 et 2014

LUXEMBOURG - Le nombre d'euthanasies reste relativement stable au Luxembourg selon un rapport présenté ce mercredi.

La plupart des patients euthanasiés avaient plus de 60 ans.

La plupart des patients euthanasiés avaient plus de 60 ans.

AFP

La commission de contrôle de l'application de la loi sur l'euthanasie publie un rapport tous les deux ans. Pour la période 2013/2014 quinze euthanasies ont été pratiquées au Luxembourg, huit en 2013 et sept en 2014, selon le rapport remis ce mercredi au président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo. En 2011/2012, le procédé avait été appliqué à quatorze reprises. En tout, depuis l'entrée en vigueur de la loi, 34 personnes ont été euthanasiées au 31 décembre 2014.

Les femmes semblent plus promptes que les hommes à vouloir ainsi mettre fin à leurs souffrances. Elles ont été 11 en 2013/2014 contre seulement quatre hommes. La plupart des patients avaient plus de 60 ans et 11 d'entre eux souffraient d'un cancer, trois de maladies neurodégénératives, et un d'une maladie cardiovasculaire. La commission enregistre en outre les dispositions de fin de vie. Une personne qui souhaiterait être euthanasiée si elle est plongée dans un coma dépassé doit ainsi en faire part à la commission au préalable. Celle-ci à enregistré de telles dispositions de la part de 699 personnes en 2013/2014 portant le total à 1948.

Quant aux recommandations, le vice président de la commission, le Dr Carlo Bock, estime notamment qu'il faut parler en temps utile de la fin de vie avec son médecin. «Un praticien à le droit de refuser de pratiquer une euthanasie», a indiqué le Dr Bock. «Mais une fois la demande signée, un patient en fin de vie n'est pas dans les bonnes dispositions pour chercher un nouveau médecin. Mieux vaut en parler plus tôt. Chaque patient doit pouvoir choisir sa fin de vie».

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Ton opinion