Malédiction: Ramsey «le tueur de célébrités» a encore frappé

Publié

MalédictionRamsey «le tueur de célébrités» a encore frappé

À chaque fois que le footballeur Aaron Ramsey marque un but, une célébrité meurt. Une «malédiction» parfaitement irrationnelle qui s'est encore vérifiée lundi. La Toile était en fusion.

par
Thomas Holzer
Aaron Ramsey a marqué pour son premier match avec Nice, dimanche.

Aaron Ramsey a marqué pour son premier match avec Nice, dimanche.

AFP

La légende en serait presque drôle, si la finalité n'était pas dramatique… Depuis plusieurs années, les réseaux sociaux s'enflamment à chaque but du footballeur Aaron Ramsey. Car à chaque fois que le milieu de terrain gallois fait trembler les filets, une célébrité meurt…

Steve Jobs, Whitney Houston, Paul Walker, Robin Williams, David Bowie, Nancy Reagan, Stephen Hawking et même Oussama Ben Laden et Mouammar Kadhafi, tous sont décédés le jour même ou le lendemain de la réalisation de celui qui évolue désormais à l'OGC Nice. Une vingtaine de «stars» auraient ainsi été victimes de la «malédiction Ramsey»… et une de plus depuis lundi, jour du décès de la célèbre actrice Olivia Newton-John…

Une logique parfaitement irrationnelle mais très présente dans l'inconscient collectif des amateurs de football. «Attention Aaron Ramsey a marqué», lançaient même les commentateurs français d'Amazon Prime Video après le premier but du joueur de 31 ans en Ligue 1, dimanche, contre Toulouse.

Forcément les réseaux sociaux étaient déchaînés avec plus ou moins de tact, certains annonçant des heures sombres pour plusieurs célébrités.

À l'annonce du décès de l'actrice américaine mais également de celui de l'acteur de Magnum Roger E. Mosley ou encore du créateur de mode japonais Issey Miyake, les Twittos n'ont pas pu s'empêcher d'imputer toutes ces disparitions à «Curse Ramsey».

Ton opinion

0 commentaires