Luxembourg: Records, chiffres, gratuité: cinq choses à savoir sur la rentrée

Publié

LuxembourgRecords, chiffres, gratuité: cinq choses à savoir sur la rentrée

LUXEMBOURG - Les établissements vont effectuer leur rentrée jeudi, avec des effectifs encore renforcés.

par
Joseph Gaulier et Marion Chevrier
Les vacances sont presque terminées.

Les vacances sont presque terminées.

AFP

Pas de protocole sanitaire

«Nous allons nous concentrer sur les aspects pédagogiques», se réjouit Claude Meisch, ministre de l’Éducation nationale, en préparant la rentrée de jeudi. Cette fois, la rentrée n’est pas marquée par un protocole sanitaire.

Records d'élèves

La rentrée concerne un nombre inédit d’élèves. Au total, 41 382 sont inscrits dans le secondaire public, en plus des 9 992 du privé, d’après les chiffres livrés lundi par le ministère. Dans le fondamental, 54 373 enfants fréquenteront le public et 6 135 le privé. Il s’agit à chaque fois de nouveaux records, hormis pour la dernière catégorie citée. Dans le lot, un peu plus d’un millier d’Ukrainiens, accueillis depuis le début de la guerre.

Le LTC, le plus grand lycée

Le Lycée technique du Centre (2 056) et le Lycée Mathias Adam (2 050) sont les lycées publics avec les effectifs les plus importants. Du côté du privé, c'est le Lycée Vauban (2 501). Les Écoles européennes vont accueillir 6 123 élèves. Le nombre d'établissements n'a pas évolué depuis l'an dernier, avec entre autres 42 lycées publics et cinq privés, en plus de quinze écoles privées. Aucune construction ou extension n'est prévue cette année.

Gratuité et aide aux devoirs

Alors que la période est marquée par une forte inflation, le ministre met en avant des mesures de gratuité, sur les maisons relais, les cours de musique ou les cantines. L’aide aux devoirs, permise par la gratuité des maisons relais, fait partie des nouveautés. «Certaines proposaient déjà l’aide aux devoirs, mais ces structures étaient payantes. Désormais, cela est accessible à tous», glisse le ministre. Un argument que balaye le syndicat SEW/OGBL. Sa présidente, Joëlle Damé, évoque «davantage une surveillance qu’une aide».

Davantage de femmes enseignantes

Dans l'enseignement fondamental, 80% des 6 647 enseignants référencés pour l'année 2022/2023, tous statuts confondus, sont des femmes, selon le ministère. La situation est plus équilibrée dans le secondaire, où les femmes représentent 55% des effectifs, sur 5 265 postes.

Ton opinion

15 commentaires