Aux Etats-Unis – Récupérer son chien a été une «erreur fatale»

Publié

Aux États-UnisRécupérer son chien a été une «erreur fatale»

Une quinquagénaire a été mortellement attaquée par son bulldog français, samedi près de Chicago. L’animal avait été placé dans un refuge après avoir attaqué le petit ami de sa propriétaire.

Lisa s’est vidée de son sang après avoir été prise pour cible par Blue, son bulldog français.

Lisa s’est vidée de son sang après avoir été prise pour cible par Blue, son bulldog français.

Facebook

Une habitante de la banlieue de Chicago (Illinois) a été attaquée et tuée par l’un de ses bulldogs français, samedi. Selon les autorités, l’animal avait déjà été retiré une fois à sa propriétaire parce qu’il s’en était pris à son petit ami en avril dernier. Lisa Urso, 52 ans, est décédée après avoir été mordue et griffée à l’intérieur de sa maison. La victime, qui saignait abondamment, n’a pas réussi à aller plus loin que son porche. C’est là que des amis ont découvert son corps, écrit People.

«Il y a eu lutte. Elle a été attaquée, il n’y a aucun doute», explique le Dr Howard Cooper, coroner du comté de Lake. «Une très grande partie» du corps de Lisa présentait des blessures et la plupart de ses vêtements avaient été arrachés, ajoute-t-il. La quinquagénaire possédait deux bulldogs et un border collie croisé. Les deux bulldogs avaient du sang sur eux, mais on ignore s’ils sont tous les deux impliqués dans le drame.

De retour auprès de sa propriétaire le 30 avril

«Nous savons que l’un d’entre eux est un chien agressif qui a déjà mordu par le passé», indique le Dr Cooper. Selon les premiers éléments de l’enquête, Blue avait été sauvé d’un réseau de chiens de combat, où il avait été élevé pour en devenir un. Cet élément doit encore être éclairci. Après l’agression de son petit ami, Lisa avait demandé à récupérer Blue le 30 avril. «Une erreur fatale», estime Jimmy Lee, chef de la police de Fox Lake. «La dame voulait que son chien revienne et il l’a attaquée vicieusement et l’a tuée», explique-t-il au Chicago Tribune.

Selon le département de contrôle et de protection des animaux du comté, les trois chiens de Lisa semblaient bien soignés par leur propriétaire. Après le drame, les animaux de la victime ont été transférés dans un refuge, où le comportement de Blue a semblé très différent de celui qu’il avait adopté lors de son précédent séjour. «Il est très agressif. Il vous fixe, il grogne, aboie, prend son élan… il vous vise», explique Robin Van Sickle, un responsable. Blue sera très probablement euthanasié. Quant aux deux autres chiens, ils seront proposés à l’adoption.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion