Redange, Belval, Junglinster avant Differdange et les autres

Publié

Redange, Belval, Junglinster avant Differdange et les autres

LUXEMBOURG - Le 4 mai dernier, le Premier ministre Jean-Claude Juncker annonçait toute une série de mesures censées sauver le pays de la faillite.

Les travaux de démolition à Clervaux ont débuté.

Les travaux de démolition à Clervaux ont débuté.

editpress

Parmi ces mesures, le report sine die de la construction de trois lycées à Differdange, Mondorf et Clervaux. Et, depuis, silence radio, comme si le microcosme luxembourgeois était déjà en vacances depuis le mois de mai.

Dans une réponse parlementaire apportée à Claude Meisch, le député-maire de Differdange, la ministre de l'Éducation nationale indique que la construction des trois lycées ne figure qu'au rang numéro deux des priorités, alors que les premières priorités n'étaient même pas encore achevées comme le lycée Belval, dont l'ouverture des portes est prévue pour la rentrée 2011/2012.

Mady Delvaux-Stehres précise aussi que pour l'année 2012, 100millions d'euros seront investis dans l'éducation et 150 millions en 2013 et 2014.

Ton opinion