Virtuose! – Remo Cavallini a joué son numéro de bluesman
Publié

Virtuose!Remo Cavallini a joué son numéro de bluesman

ESCH-BELVAL - Plus de 400 personnes sont venues applaudir le Luxembourgeois à la Rockhal, samedi.

Le blues, c'est un peu une affaire de famille, en tout cas pour Remo Cavallini. Précédé par Strange Brew, le groupe de son paternel, ainsi que par ses poulains de Lost in Pain, le Luxembourgeois est venu bien entouré célébrer la sortie de son deuxième album «Self Control».

Aussi satisfait qu'ému par la présence de 400 spectateurs, le guitariste leur a bien rendu, se donnant corps et âme sur scène. Parfois en démonstration, jamais avare d'un grain de folie, Remo a fait valoir sa virtuosité, guitare en main. Les sessions de grattes furent autant de moments de bravoure sur «Mr. Butterfly» ou «Self Control».

Dés le départ, avec «I'm Blues Man», l'artiste de 34 ans rajoute une nouvelle corde à son arc en poussant la chansonnette. Voix rauque, presque non chalante, l'interprétation de Remo flaire bon le midwest américain. Remo chante le blues, et il le chante bien! La présence de la chanteuse Nelly Perreira apporte, elle, une touche tantôt pop, tantôt «black music» rafraîchissante. Star de la soirée, mais définitivement collectif, le bluesman a également pris soin de présenter son groupe d'entrée, histoire de montrer que la musique, c'est aussi un travail d'équipe. Chapeau l'artiste!

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion