A Doha – Rencontre inédite entre les USA et les Talibans

Publié

À DohaRencontre inédite entre les USA et les Talibans

De hauts responsables américains ont affirmé qu'ils allaient rencontrer dans «quelques jours» les rebelles afghans.

Des responsables américains ont affirmé qu'ils allaient rencontrer dans «quelques jours» les rebelles afghans, en guerre depuis près de 12 ans contre Kaboul et ses alliés de l'Otan.

Des responsables américains ont affirmé qu'ils allaient rencontrer dans «quelques jours» les rebelles afghans, en guerre depuis près de 12 ans contre Kaboul et ses alliés de l'Otan.

AFP

Les États-Unis ont salué mardi la décision des talibans d'ouvrir un bureau au Qatar. Des responsables américains ont affirmé qu'ils allaient rencontrer dans «quelques jours» les rebelles afghans, en guerre depuis près de 12 ans contre Kaboul et ses alliés de l'Otan. «Je pense que les États-Unis auront une rencontre officielle, la première depuis des années, avec les talibans dans quelques jours à Doha», a indiqué un responsable américain aux journalistes, ajoutant que cette réunion marquait le «début d'un parcours très difficile».

«Je m'attends à ce que cela soit suivi dans quelques jours par une rencontre entre les talibans et le Haut conseil de paix, structure mise en place par le président afghan Hamid Karzaï pour ce type de discussions», a également précisé ce responsable.

Bureau de représentation

Les talibans afghans ont annoncé mardi avoir ouvert un bureau de représentation à Doha. Des représentants du Qatar et des talibans ont formellement ouvert «le bureau politique de l'émirat islamique d'Afghanistan à Doha», a constaté sur place un photographe. Le responsable américain a confirmé que ce bureau serait utilisé pour discuter avec les rebelles.

Face à l'enlisement du conflit afghan, un nombre croissant de responsables afghans et occidentaux ont plaidé ces dernières années pour l'ouverture de négociations de paix, notamment pour éviter une future guerre civile après le retrait de la majorité des soldats de l'Otan du pays à la fin 2014.

Négociations inédites

Mais malgré quelques contacts préliminaires, notamment entre talibans et Occidentaux, aucun processus n'a pu être enclenché depuis. Les talibans ont jusqu'ici toujours refusé de participer à de telles négociations tant qu'il restera des soldats étrangers, qu'ils considèrent comme des «envahisseurs», sur le sol afghan.

Mais en janvier 2012, ils avaient fait un premier pas dans cette direction en se disant prêts à avoir un bureau politique hors d'Afghanistan pour faciliter des négociations de paix. Dans un communiqué envoyé par e-mail mardi, les rebelles afghans expliquent que ce bureau à Doha les aidera notamment à bâtir des relations avec le reste du monde et d'autres groupes afghans, contacter les Nations unies et publier des informations pour les médias.

(L'essentiel Online/afp)

Ton opinion