Diversification – Repenser l'avenir de la place financière

Publié

DiversificationRepenser l'avenir de la place financière

LUXEMBOURG - Luc Frieden a instauré un nouvel espace de réflexion pour la place financière.

Consolider la place financière luxembourgeoise, accroître sa compétitivité et son attractivité à l'international et réfléchir à des pistes de diversification. Voilà le but du Haut Comité de la place financière que le ministre des Finances, Luc Frieden (CSV), a présenté jeudi matin.

Ce nouvel outil de concertation et de réflexion se substitue au Codeplafi (Comité pour le développement de la place financière) et réunit la grande famille financière luxembourgeoise: CSSF, ABBL, ALFI, Commissariat aux assurances de Luxembourg, ainsi que les principales entreprises du secteur. En sa qualité de président, Luc Frieden aura pour mission d'écouter, de coordonner et de légiférer sur la base des débats et discussions du Haut Comité. Face à la compétition internationale accrue et aux conséquences de la crise financière, le Luxembourg se doit d'avoir une place financière forte.

«C'est une priorité», a martelé Luc Frieden. Pour y parvenir, le ministre a défini cinq piliers, la banque privée, les fonds d'investissement (le Luxembourg occupe le deuxième rang mondial en la matière), le crédit international, les assurances et les solutions financières pour les placements stratégiques. Reste à voir comment toutes ces belles idées prendront forme.

Joseph Tripodi

Ton opinion