Concert – Retour aux sources du rock pour Sting
Publié

ConcertRetour aux sources du rock pour Sting

ESCH-BELVAL - La star britannique, revenue en novembre dernier avec un douzième album solo résolument tourné vers l’esprit rock de ses débuts, fera étape à la Rockhal, samedi.

British singer Sting performs during a concert in the Ziggo Dome in Amsterdam on July 3, 2012.  AFP PHOTO / ANP / PAUL BERGEN  ***NETHERLANDS OUT***        (Photo credit should read PAUL BERGEN/AFP/GettyImages)

British singer Sting performs during a concert in the Ziggo Dome in Amsterdam on July 3, 2012. AFP PHOTO / ANP / PAUL BERGEN ***NETHERLANDS OUT*** (Photo credit should read PAUL BERGEN/AFP/GettyImages)

afp

Le 13 novembre dernier, Sting redonnait vie au Bataclan, un an jour pour jour après les attentats de Paris. Ce concert de réouverture de la célèbre salle de concert parisienne était très important pour la star britannique, qui en avait fait la demande, souhaitant ainsi «célébrer la musique et la vie que représente cette salle de spectacle mythique».

Deux jours plus tôt, le chanteur de 65 ans venait de dévoiler à ses fans «57th & 9th», son douzième album studio. Un véritable retour au rock pour Sting, qui semblait par ailleurs avoir écrit ses nouvelles chansons en réaction à son précédent album, «The Last Ship», paru trois ans auparavant. À l’image des différents extraits du disque, «I Can’t Stop Thinking About You», «50 000» et «Petrol Head», le Britannique opérait sur ce disque un retour aux sources.

De passage à Luxembourg dans le cadre du chapitre européen du «57th & 9th Tour», Sting ne manquera pas de faire plaisir à ses fans, en reprenant les plus grands hits qui ont rythmé sa carrière en solo et celle de son groupe culte The Police.

Épaulé par ses fidèles musiciens, les guitaristes Dominic Miller et Rufus Miller, et le batteur Josh Freese, le natif de Newcastle devrait interpréter ses classiques, comme «Englishman in New York», «Message in a Bottle» et autres «Roxanne». À noter que c’est le fils de Sting, Joe Sumner, et son groupe The Last Bandoleros, qui se chargeront des premières parties.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Sting

Samedi, 20h, à la Rockhal, à Esch-Belval. Complet.

Ton opinion