Politique – Retrouvailles électriques au Jugendparlament

Publié

PolitiqueRetrouvailles électriques au Jugendparlament

LUXEMBOURG - Pour la première fois depuis l'éviction du président, le Parlement des jeunes se réunit au complet, lundi et mardi.

Philippe Roukoz (à g.) présidera le Parlement des jeunes après l'éviction de Patrick Weymerskirch.

Philippe Roukoz (à g.) présidera le Parlement des jeunes après l'éviction de Patrick Weymerskirch.

Editpress

À chaque exercice, trois sessions sont inscrites à l'agenda du Parlement des jeunes, en septembre, mars et juillet. Depuis 2012, Patrick Weymerskirch les présidait. Ce ne sera pas le cas pour l'assemblée de clôture 2013/2014, lundi et mardi.

En avril, Patrick Weymerskirch a en effet été démis de ses fonctions. La Conférence générale de la jeunesse lui reprochait divers manquements éthiques. Depuis, l'ex-président est suspendu de toute activité. Il ne pourra donc pas briguer un troisième mandat. En son absence, les débats seront dirigés par Philippe Roukoz, le n° 2 du Parlement, promu président par intérim.

L'élection du nouveau président et du bureau directeur aura lieu ce lundi après-midi, après un échange participatif qui s'annonce tendu. Pour l'heure, deux candidats à la présidence se sont dévoilés. Mais la liste n'est pas close et pourrait «doubler ou tripler», selon Philippe Roukoz. Ce dernier, pris par ses études, n'a pas prévu de se présenter.

Pierre Théobald

Ton opinion