Santé – Revaloriser le médecin généraliste

Publié

SantéRevaloriser le médecin généraliste

LUXEMBOURG - Le système de santé doit s'orienter vers la médecine primaire, d'après l'association
des médecins.

Le Luxembourg compte 0,8 généraliste pour 1000 patients. Les spécialistes, eux, sont plus nombreux.

Le Luxembourg compte 0,8 généraliste pour 1000 patients. Les spécialistes, eux, sont plus nombreux.

«Le médecin référent doit être un médecin de confiance», a souligné jeudi le président de l'Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD), Jean-Claude Uhrig. Le système du médecin référent devrait faciliter l'échange d'informations.

«Mais ce système ne sera pas obligatoire. Les patients seront libres de choisir», précise Claude Schummer, secrétaire général à l'AMMD.
«Souvent, il n'est pas utile que les patients consultent directement un spécialiste. Il faut revaloriser la médecine primaire, celle des généralistes», explique Jil Koullen, président du Cercle des médecins généralistes (CMG).

D'après des enquêtes au niveau international et européen, 90 % des problèmes de santé peuvent souvent trouver une réponse chez le médecin traitant. Et ceci vaut surtout pour la pédiatrie. «À travers la médecine préventive, nous pouvons rendre les parents plus compétents», insiste le président des pédiatres, Fernand Pauly. Mais la question sur la tarification persiste, car le système du médecin référent s'avère coûteux pour la Caisse nationale de santé (CNS).

Les médecins demandent 90 euros pour la gestion des dossiers de référence des patients adultes et 79 euros pour les soins préventifs. Les négociations avec la CNS vont encore continuer.

Nora Weis

Ton opinion