Reynders veut avoir un coup d'avance
Publié

Reynders veut avoir un coup d'avance

Le ministre des Finances, Didier Reynders, envisage d'effectuer un «deuxième tour bancaire» pour venir à nouveau en aide au secteur bancaire du royaume, a-t-il indiqué mardi dans un entretien à l'agence Belga.

«Je veux éviter une intervention au cas par cas», a annoncé Didier Reynders. (afp)

«Je veux éviter une intervention au cas par cas», a annoncé Didier Reynders. (afp)

"Il faut qu'on s'y prenne suffisamment tôt pour éviter cette fois de devoir à nouveau sauver une banque en l'espace d'une nuit", a souligné le ministre des Finances, Didier Reynders, en référence aux longues négociations nécessaires pour les sauvetages successifs de Fortis, Dexia et KBC en septembre et octobre dernier.

"Je veux en tout cas éviter une intervention au cas par cas. On doit s'y prendre à l'avance, d'autant qu'on a l'expérience du premier tour" de sauvetage bancaire, a-t-il ajouté. Ces propos interviennent alors que l'action de KBC est en chute libre depuis trois séances à la Bourse de Bruxelles.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion