Luxembourg: Rift Sloths grand vainqueur sur « Rocket League »

Publié

LuxembourgRift Sloths grand vainqueur sur « Rocket League »

La formation franco-allemande a remporté dimanche la première édition des POST Esports Masters sur le jeu « Rocket League ».

par
Nicolas Grellier
Rift Sloths a triomphé à l'occasion de la «Rocket League».

Rift Sloths a triomphé à l'occasion de la «Rocket League».

Une démonstration. Après avoir remporté la saison régulière des POST Esports Masters, la plus grosse compétition d’e-sport de la Grande Région, sur le jeu « Rocket League », Rift Sloths n’a pas fait de sentiment lors des finales, dimanche à Luxexpo The Box. L’équipe franco-allemande a remporté avec autorité la grande finale au meilleur des quatre matches face à Minkz (4-1) et a empoché les 3000 euros promis au vainqueur.

Malgré un petit trou d’air avec la perte du troisième match, puis un retard de deux buts dans le début de la quatrième manche, Rift Sloths a finalement accroché la prolongation dans ce match 4 avant de plier l’affaire avec un but en or. « La dernière partie est toujours plus difficile à remporter. On a pas douté, on est restés concentrés et c’est pour ça qu’on a réussi à gagner », a souligné le Français Ayell, 18 ans, après la rencontre.

1 700 personnes présentes

Preuve de sa domination, le trio composé également du Français Kenzo et de l’Allemand Youngstar partait avec une victoire dans la musette avant même le début de la grande finale après avoir remporté toutes ses oppositions de la journée, sans perdre la moindre manche.

Rift Sloths avait d’abord triomphé face à Aller le foot (4e) en demi-finale avant d’obtenir sa qualification en battant, une première fois, Minkz (2e) pour atteindre la grande finale. Reversé en loser’s bracket, Minkz avait de son côté éteint Team Letzebuerg (3e) et ses supporters bruyants, pour se frayer un chemin en finale.

Pour cette troisième édition, la première à Luxexpo The Box, les organisateurs ont encore mis les petits plats dans les grands avec deux commentateurs, plusieurs caméras pour assurer le stream et une grande scène avec des panneaux lumineux. Pour la première fois ouvert au public après deux années placées sous le signe du Covid, l’événement a attiré environ 1700 personnes tout au long du week-end.

Ton opinion

0 commentaires