Tennis – Rios, bientôt 43 ans, veut «marquer l'histoire»
Publié

TennisRios, bientôt 43 ans, veut «marquer l'histoire»

Le Chilien, ex-numéro 1 mondial, a l'ambition de devenir le plus vieux joueur à remporter un tournoi professionnel.

Marcelo Rios, à l'époque de ses adieux. Coucou, le revoilà!

Marcelo Rios, à l'époque de ses adieux. Coucou, le revoilà!

Certains ont plus de mal à s'arrêter que d'autres. Et d'autres encore, qui ont réussi à s'arrêter, peuvent être pris d'une furieuse envie de repartir pour un tour. C'est visiblement par ce dernier phénomène que Marcelo Rios est frappé. Le Chilien, premier Sud-Américain de l'histoire à avoir occupé le rang de numéro 1 mondial du tennis depuis l'introduction du classement ATP (six semaines en 1998), vient de s'inventer une nouvelle ambition et pas des moindres: «Marquer l'histoire».

Comment compte-t-il s'y prendre, sachant que l'homme, officiellement retiré des courts depuis 2004, fêtera son 43e anniversaire mercredi prochain? Rios a son idée et il l'a communiquée vendredi, à l'occasion d'un match exhibition disputé - et gagné (6-4, 5-7, 11-9) - face à l’Équatorien Nicolas Lapentti (42 ans, ex-n°6 mondial). Le Chilien, finaliste de l'Open d'Australie 1998, s'est mis en tête de devenir le plus vieux joueur à remporter un tournoi sur le circuit professionnel.

Le record appartient depuis cet automne au Croate Ivo Karlovic, vainqueur en octobre du Challenger de Calgary à 39 ans et demi. Rios, qui a perdu plusieurs kilos ces derniers temps histoire de retrouver la forme, aimerait entrer dans les annales dès le mois prochain dans le cadre d'un autre Challenger, à Colombus. «J'ai envie de me sentir vivant, je sais que je suis capable d'accomplir cela», a-t-il déclaré dans les colonnes de La Tercera, l'un des principaux quotidiens chiliens, où il précise qu'il n'effectue pas un «vrai retour» sur le circuit ATP. Juste un petit tour avant d'arrêter.

(L'essentiel)

Ton opinion