Jeux vidéo – «Rocket League» cartonne dans le monde de l'e-sport

Publié

Jeux vidéo«Rocket League» cartonne dans le monde de l'e-sport

La LGX Arena propose ce samedi un tournoi sur le titre «Rocket League». L'occasion de faire un éclairage sur ce jeu très à la mode dans l'e-sport.

Dans «Rocket League», chaque joueur dirige une voiture avec pour objectif de pousser cet énorme ballon dans les buts adverses.

Dans «Rocket League», chaque joueur dirige une voiture avec pour objectif de pousser cet énorme ballon dans les buts adverses.

Des voitures qui poussent un ballon géant dans une arène virtuelle pour tenter d'aller marquer dans le but adverse. À première vue, le jeu «Rocket League» peut sembler enfantin, voire un brin ridicule. Mais prendre en main son véhicule pour chasser cette énorme balle peut s'avérer être un aller sans retour. «Quand vous commencez à y jouer, le jeu semble assez facile, on se dit que ça doit ressembler à du foot, mais on s'aperçoit vite que c'est bien plus subtil», souligne Yohan Glad, en charge de la communication de la LGX Arena, qui organise samedi au Luxembourg un tournoi dédié au titre.

Si le jeu offre tant de possibilités, c'est en grande partie grâce au boost qui permet aux voitures de s'envoler. Dans un jeu qui se joue essentiellement à trois contre trois, la stratégie d'équipe a également un rôle important avec des postes bien déterminés.

«On peut progresser rapidement»

«Au début, c'est important de regarder des vidéos pour progresser, il y en a qui sont adaptées à tous les niveaux. Après, il faut persévérer et on peut progresser rapidement», analyse Yohan Glad, également président de l'équipe française Team Kaio. Selon lui, «Rocket League» a un très bel avenir dans le monde de l'e-sport: «C'est un des jeux qui a le plus de potentiel car il séduit le grand public. L'éditeur est d'ailleurs en train de lancer une version mobile qui devrait attirer de nouveaux joueurs».

En attendant, certains des meilleurs joueurs du Luxembourg seront en lice ce samedi à la LGX Arena, un tournoi luxembourgeois qui se déroulera en ligne sur une journée. Une trentaine d'équipes seront en compétition.

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion