Róisín Murphy: hommage au disco

Publié

Róisín Murphy: hommage au disco

LUXEMBOURG - Voulant être une artiste pop comme Kylie, elle n'a pourtant pas réussi à sortir de sa bulle, et c'est tant mieux.

Tout le monde connaît «Bring it back», sans forcément connaître Moloko. C'est ce qu'a visé Róisín Murphy, l'ex-voix du groupe avec son second album solo, «Overpowered»: faire du populaire.

Le buzz sur le Net prédisait de l'ombre à Kylie Minogue, qui venait tout juste de sortir «X». Il n'en fut rien, et personne ne s'en plaindra sauf, peut-être, Róisín elle-même. Est-elle trop extravagante, trop distante par rapport au comportement que demande le star-système? «Overpowered» est de loin l'album le plus accessible qu'ait fait la chanteuse, avec ou sans Moloko.

En hommage au disco, tous les morceaux fonctionnent comme des singles potentiels, à l'exception, peut-être, de «Scarlett ribbon». Explication sur son site: «J'ai fait cet album parce que j'aime énormément danser». Cela au risque de se prendre un pied de micro sur l'arcade sourcilière lors d'un concert à Moscou, devant être rapatriée d'urgence à Londres pour quelques points de suture. Ça ne se serait jamais produit à un concert de Kylie.

kwt

Róisín Murphy, vendredi, à l'Atelier, à 20 h. Prix: 27 euros.

Ton opinion