Bénéfice en hausse – Rolls-Royce sort la tête de l'eau après les difficultés

Publié

Bénéfice en hausseRolls-Royce sort la tête de l'eau après les difficultés

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net de près de 1,6 milliard de livres au premier semestre, après une année 2016 très difficile.

Depuis son arrivée en juillet 2015, le patron de Rolls-Royce a lancé une vaste réforme du groupe qui passe par la simplification de sa structure de direction ou encore des économies drastiques.

Depuis son arrivée en juillet 2015, le patron de Rolls-Royce a lancé une vaste réforme du groupe qui passe par la simplification de sa structure de direction ou encore des économies drastiques.

AFP

Le bénéfice net a atteint précisément 1,581 milliard de livres (1,8 milliard d'euros) sur les six premiers mois de l'année, contre une perte de 1,772 milliard au cours de la même période de 2016, selon un communiqué. Le motoriste britannique Rolls-Royce, qui fabrique notamment des moteurs pour les avions de ligne d'Airbus et Boeing, a profité d'une activité en hausse, son chiffre d'affaires ayant bondi de 17% à 7,6 milliards de livres, ainsi que d'un impact moindre de la chute de la livre qui avait plombé ses comptes l'an passé.

Il avait dû ainsi comptabiliser au prix du marché l'évolution de la livre, qui lui était très défavorable compte tenu du fait que ses coûts sont en grande partie en dollar et en euro. Le marché accueillait avec enthousiasme cette publication, l'action du groupe bondissant de 8,19% à 966,50 pence vers 10h à la Bourse de Londres. «Rolls-Royce a enregistré des progrès encourageants sur le plan opérationnel par rapport à l'an dernier au cours des six premiers mois de l'année», a relevé dans le communiqué le directeur général Warren East.

3 600 suppressions d'emplois

Il rappelle que «depuis deux ans nous avons mené un programme de transformation de Rolls-Royce pour gagner en efficacité et améliorer notre capacité d'exécution». Depuis son arrivée en juillet 2015, le patron de Rolls-Royce a lancé une vaste réforme du groupe qui passe par la simplification de sa structure de direction ou encore des économies drastiques, qui comprennent 3 600 suppressions d'emplois dans le monde.

Sur le plan opérationnel, la rentabilité du groupe s'est améliorée dans la défense, ainsi que dans l'aéronautique civile, sa principale branche, avec des progrès réalisés pour améliorer son moteur Trent XWB, prévu pour le nouveau long-courrier d'Airbus A350 XWB. En revanche, sa perte s'est creusée dans la marine en raison de marchés toujours difficiles dans le pétrole et le gaz, le groupe faisant les frais de moindres investissements des grands groupes énergétiques.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion