Qatar 2022: «Ronaldo titulaire contre la Suisse? Non merci»

Publié

Qatar 2022«Ronaldo titulaire contre la Suisse? Non merci»

Selon un sondage effectué par le quotidien sportif portugais «A Bola», une forte majorité des lecteurs (70%) n’aimeraient pas voir CR7 commencer le huitième de finale. 

par
André Boschetti
Cristiano Ronaldo ne fait plus l’unanimité au sein des supporters portugais, qui préféreraient le voir sur le banc, mardi contre la Suisse.

Cristiano Ronaldo ne fait plus l’unanimité au sein des supporters portugais, qui préféreraient le voir sur le banc, mardi contre la Suisse.

AFP

«Cristiano Ronaldo mérite-t-il de jouer dès la première minute?» La question posée à ses lecteurs par la rédaction du grand quotidien sportif portugais «A Bola» est aussi simple que directe. Comme leur verdict puisque seules 30% des réponses sont positives. Impensable il y a quelques mois encore.

Même si tous les Portugais sont éternellement reconnaissants envers celui qu’ils considèrent comme un demi-dieu, ils se rendent aussi compte que CR7 commence peut-être à faire plus de mal que de bien à une  équipe où les talents offensifs capables de le suppléer ne manquent pas. À commencer par Rafael Leao, la jeune et prometteuse star de l’AC Milan qui doit ronger son frein sur le banc. Pour faire de la place à un sextuple Ballon d’or qui montre au Qatar que les difficultés qui ont amené Manchester United à lui proposer une rupture à l’amiable de son contrat ne sont pas de la seule responsabilité du club mancunien.

Des insultes à Santos? 

À Doha, «CR7» (194 sélections et 118 buts) a marqué lors du premier match face au Ghana avant de jouer 82 minutes contre l’Uruguay puis une heure environ face à la Corée du Sud. Sans jamais briller. Lors de sa sortie du terrain contre les Coréens, il aurait même insulté Fernando Santos «Tu n’attendais que le moment de me sortir, hein? Va te faire f…».

Pour sa dernière Coupe du monde, Ronaldo (38 ans en février prochain) espère toujours non seulement briller sur le terrain mais surtout remporter le plus prestigieux des trophées avec une équipe qui est certainement la meilleure – individuellement – que n’a jamais eue le Portugal. Même si ce second objectif reste possible, imaginer «CR7» jouer le rôle dont il rêve au Qatar semble de plus en plus improbable. Au Portugal, certains ont même la mémoire très sélective et ne manquent d’ailleurs pas de rappeler que la victoire contre la France lors de l’Euro 2016 avait été remportée sans lui, sorti très vite sur blessure.

Des stats faméliques

«A Bola» a récolté quelques données statistiques intéressantes sur les statistiques personnelles de Ronaldo lors des trois premiers matches livrés au Qatar: un but sur penalty, aucune passe décisive, deux bons centres, 50% de dribbles réussis et à peine 55% d’actions menées à leur terme. Le dernier chiffre dit que «CR7» a adressé 0,66% des tirs de son équipe. Terrible pour un joueur qui avait toujours été au centre de tout, tant au Real Madrid qu’à la Juventus et avec sa Selecçao.

Aujourd’hui, Ronaldo semble déconnecté du reste d’une équipe qui tourne essentiellement autour de Bruno Fernandez, son ex-coéquipier à Manchester United. Très dur à accepter pour un ego comme le sien. De là à imaginer «CR7» sur le banc au moment du coup d’envoi de Portugal – Suisse, il y a un pas que l’on ne franchira pas. Et Fernando Santos? 

Et selon vous, CR7 doit-il rester sur le banc mardi?

Ton opinion

19 commentaires